MAROC
05/03/2019 12h:27 CET

22 Marocains secourus en mer par les gardes-côtes espagnols

Tous ont été renvoyés vers le Maroc.

ASSOCIATED PRESS

ESPAGNE - Deux embarcations transportant en tout 22 Marocains ont été interceptées par la garde civile espagnole hier, en mer Méditerranée, rapporte EFE.

La première embarcation, dans laquelle se trouvait 14 migrants, a été repérée à proximité de Ceuta par les gardes maritimes “chargés de la surveillance et du contrôle de la zone maritime”. Selon EFE, six des personnes à bord de la barque, “en ruine” selon l’agence de presse, ne savaient pas nager et “ne possédaient aucun élément leur permettant de maintenir leur flottabilité”. Huit autres personnes ont, elles, atteint la digue à proximité de la plage avant d’être “interceptées par les patrouilles côtières.”

Les 14 migrants ont ensuite été transférés dans les bureaux des services maritimes, puis pris en charge par la Croix Rouge avant d’être renvoyés au Maroc, explique l’agence de presse ibérique.

849 migrants en février

Le même jour, un autre bateau a été intercepté, à nouveau vers Ceuta. A bord se trouvaient 8 migrants marocains “en bonne santé”. Ces derniers ont également été renvoyés vers le Maroc après l’opération maritime, rapporte EFE.

Ces dernières années l’Espagne est devenue un des principaux pays de passage de migrants vers l’Europe. Une tendance qui serait à la baisse selon le gouvernement ibérique. Selon le ministre espagnol de l’Intérieur, cité par Europa Press, “849 immigrants clandestins sont arrivés en Espagne en février 2019, soit 300 de moins qu’en 2018”.