ALGÉRIE
05/07/2019 20h:42 CET

20e vendredi à Alger: Des manifestants à terre violemment tabassés par des policiers (VIDEO)

Capture d'écran

Les images sont choquantes. Des manifestants ont été violemment tabassés par des éléments de forces de l’ordre lors de la marche pacifique de ce vendredi 05 juillet 2019 à Alger. 

Victime d’une bousculade, provoquée par un rush des forces de l’ordre, des manifestants, qui se sont retrouvés à terre, ont reçu plusieurs coups de matraque et de pied. 

Dans une vidéo filmée du balcon du parti non agréé de Rachid Nekkaz, située à la rue Abdelkrim Khettabi, on voit un premier manifestant qui, essayant de se soulever de la bousculade, est vite tiré vers le sol par un policier qui lui assène immédiatement un coup de pied au visage.

Un autre manifestant, qui semblait avoir été blessé lors de la bousculade, a reçu un coup de matraque en pleine tête de la part d’un policier avant d’en recevoir d’autres au genou.

Un troisième manifestant se débattait sous le coups de pieds et de matraque d’autres policiers lorsque d’autres agents se sont approchés du deuxième pour lui asséner d’autres coups.

Des policiers ont empêché des manifestants d’intervenir avant de libérer les lieux, laissant un des manifestants à terre jusqu’à l’intervient de gilets oranges.

La vidéo, massivement relayée sur les réseaux sociaux, suscitent l’indignation des Algériens, pacifiques durant leurs marches. La DGSN n’a toujours pas réagi à ce dérapage.

Les Algériens sont sortis un 20e vendredi consécutif pour célébrer le 57e anniversaire de l’Indépendance et exiger le départ du pouvoir avec tous ses symboles, y compris le chef d’Etat-major, Gaid Salah.