ALGÉRIE
25/02/2019 16h:33 CET

1ère réaction d’un Président étranger sur les manifestations: "Le peuple est libre de s’exprimer", affirme Bedji Caid Essebsi

FABRICE COFFRINI via Getty Images

Le Président Tunisien, Béji Caid Essebsi est le premier chef d’Etat étranger à réagir aux manifestations qui secouent le pays depuis Vendredi.

Le “peuple” algérien est “libre de s’exprimer” sur sa “gouvernance”, a déclaré le président tunisien aux médias lors d’un point de presse à Genève après un discours devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.

Interrogé sur les manifestations en Algérie, le président tunisien a rappelé que “les algériens sont un peuple qui a beaucoup lutté pour gagner son indépendance après 132 ans de colonisation et il est maintenant un peuple libre. Evidemment il est libre de s’exprimer comme il l’entend sur sa gouvernance”, a –t-il répondu, cité par le quotidien français Le Figaro.