ALGÉRIE
18/03/2019 12h:47 CET

19 mars: une fête de la Victoire, un jour de mobilisation générale

Barcroft Media via Getty Images

L’Algérie fête mardi le 57e anniversaire de la Victoire. Un anniversaire que les Algériens s’apprêtent à fêter par une journée de mobilisation générale et des manifestations rejetant la prolongation du 4e mandat du Président sortant.

Mardi, les étudiants manifesteront dans toutes les villes algériennes sous le slogan “Les descendants du 19 mars 1962 portent le flambeau ce 19 mars 2019”.

Des comités des facultés dans toutes les universités ont été constitués en cours de route. Des débats sont initiés entre professeurs et étudiants. Pour la première fois depuis des décennies, on discute politique dans l’université et on évoque l’avenir du pays à travers des ébauches d’un contrat politique sous forme d’un engagement public.

Tous ne perdent pas de vue la nécessité de revenir au politique et de construire des structures susceptibles d’organiser un peu plus le mouvement populaire et de lui donner une base plus politique.  

Les médecins ne sont pas en reste de cette synergie nationale. De leur côté, ils ont appelé à des manifestations mardi 19 mars. Le départ sera pris à partir des centres-hospitalo-universitaires. L’ordre des médecins qui a lancé cet appel le 17 mars, soulignent l’engagement des médecins dans ce mouvement populaire contestataire. 

Par ailleurs, les syndicats indépendants de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et des praticiens de la santé ont décliné les invitations du nouveau premier ministre, Nouredine Bedoui et de son vice premier ministre Ramtane Lamamra. 

La difficile conjoncture nationale et les interprétations que peuvent revêtir ce genre de rencontres ne peuvent tolérer se tenir que dans la clarté.

Le manque de transparence ou son absence ne peut être considéré que comme une énième tentative de manipulation ou de fourvoiement d’un dialogue social, note les syndicalistes.