14/05/2019 17h:58 CET | Actualisé 14/05/2019 17h:58 CET

19,2 tonnes de résine de cannabis saisies au Maroc en 2018

L'administration des douanes dresse le bilan des saisies de l'an passé.

ASSOCIATED PRESS
Saisie de 24 kilos de haschich au quartier Mers Sultan à Casablanca, le 28 juin 2014.

DROGUE - L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) vient de rendre public son bilan d’activité 2018. En matière de lutte contre les stupéfiants, les agents de la douane ont mis la main sur 19,2 tonnes de résine de cannabis, contre 33,7 tonnes en 2017.

En matière de drogues dures, les saisies ont également été moins importantes l’année dernière par rapport à 2017: 132,4 kilos de drogues dures ont été saisies en 2018 contre 476,7 kilos un an auparavant. Par contre, le nombre de comprimés psychotropes saisis (ecstasy, amphétamines, rivotril…) a augmenté: il est passé de 140.000 en 2017 à 836.808 en 2018.

Fait marquant: le nombre de cigarettes de contrebande a considérablement diminué au niveau national depuis 2015. Selon une étude menée par l’ADII en mai 2018, le taux de prévalence de cigarettes de contrebande était de 3,7%, contre 5,6% en 2017, 7,5% en 2016 et 14% en 2015. Cela “reflète l’action concluante des services douaniers dans la lutte contre les manœuvres des réseaux de la contrebande de cigarettes, mais également les efforts des autres intervenants nationaux dans ce domaine”, souligne l’ADII.

Les saisies diffèrent d’une région à une autre. Sans surprise, au port de Tanger-Med, plaque tournante du trafic de drogue, 2,5 tonnes de cannabis ont été saisies en 2018, ainsi que 735.000 comprimés psychotropes et 58.900 paquets de cigarettes de contrebande, précise l’ADII.

Au port de Casablanca, les douaniers ont effectué plusieurs saisies dont les plus remarquables sont la saisie de 240 kilos de résine de cannabis dissimulés à l’intérieur de briques de jus d’orange, de 541,3 kilos de cocaïne à l’état pur emballée dans des sacs de voyage et de 3,9 millions de cigarettes d’origine étrangère, rapporte la même source.

La direction régionale de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima a quant à elle mis la main sur 73.600 comprimés psychotropes et 1,46 tonne de résine de cannabis. La direction régionale de Rabat-Salé-Kénitra a aussi enregistré d’importantes saisies l’année dernière, avec plus de 7 tonnes de kif et 20.000 comprimés psychotropes. Enfin, la direction interrégionale du sud (DIS) a saisi 12,5 tonnes de stupéfiants - tous types confondus - et 1,68 million de cigarettes de contrebande.