LES BLOGS
19/04/2015 16h:01 CET | Actualisé 19/06/2015 06h:12 CET

111 bougies pour l'Huma de Jaurès "censuré" pendant la guerre d'Algérie

Capture d'écran

Rappel de notre ami Patrick Le Hyaric, directeur de L'Humanité, sur sa page Facebook: Il y a 111 ans, le 18 avril 1904, Jean-Jaurès lançait L'Humanité.

Une date anniversaire qui rappelle un autre jalon dans l'histoire de ce journal: Ses prises de positions et sa ligne éditoriale durant la guerre d'Algérie. Tout au long du conflit, le journal a eu maille à partir avec le gouvernement.

Au palmarès des procès contre le presse, L'Huma a été bien "gâté". Entre le déclenchement de la guerre longtemps sans nom et l'indépendance de l'Algérie, le journal a vu son "casier judiciaire" noirci de verdicts.

En 1992 -à l'occasion du 30e anniversaire de la signature des accords d'Évian-, René Andrieu, ancien rédacteur en chef du journal, publiait La Guerre d'Algérie n'a pas eu lieu. Un livre dans lequel il a relevé avec exactitude le "casier judiciaire" de L'Huma pendant les sept années de conflit.

Pour "crime de lèse-guerre d'Algérie", le journal a été saisi à 27 reprises. Il a fait l'objet de 150 poursuites, dont 49 pour "provocation de militaires à la désobéissance", 24 pour "diffamation envers l'armée", 14 pour "atteinte à la sécurité de l'État". Le vécu de L'Huma à l'épreuve de la guerre d'Algérie et la chape de plomb à laquelle il a été confronté sont remarquablement relatés dans un livre publié voici deux ans.

Codirigé par nos amis Rosa Moussaoui (journaliste à L'Huma) et Alain Ruscio (historien et directeur de l'Institut d'Histoire du Temps Présent), L'Humanité censuré. 1954-1962, un quotidien dans la guerre d'Algérie brosse un portrait complet du journal au temps de la guerre sans nom. Loin de moi l'idée de faire la "pub" pour l'Amie Rosa, mais le livre vaut une lecture. On apprendra beaucoup de choses!

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.