MAROC
19/08/2018 13h:05 CET

11 questions atypiques pour conclure un entretien dʼembauche en beauté

Faites la différence avec une touche finale qui marquera les esprits.

GEORGIJEVIC VIA GETTY IMAGES
11 questions atypiques pour conclure un entretien dʼembauche en beauté

VIE DE BUREAU - On a beau se préparer, un entretien dʼembauche reste un moment très angoissant. Confronté à un torrent de questions, vous ne pouvez que faire de votre mieux pour convaincre — au mieux un simple recruteur, au pire une assemblée dʼinconnus. Dans de telles conditions, serez-vous prêt à briller quand on vous laissera le mot de la fin?

Il est aujourdʼhui très courant de demander en conclusion si le candidat a des questions... Et ne vous y trompez pas, ce moment-là peut vraiment tout changer.

Nous avons demandé à divers DRH, professionnels dʼentreprise et employés nouvellement embauchés de nous faire partager leur expérience. Voici donc les meilleures questions pour faire bonne impression et apprendre quelques infos cruciales sur un éventuel nouveau job.

1. Quʼest-ce qui vous a fait choisir mon CV pour un entretien?

“En 10 ans dʼexpérience dans le recrutement de stagiaires et dʼemployés en début de carrière, cʼest la question la plus surprenante que jʼaie entendue. Habituée à demander ʻPourquoi devrions-nous vous embaucher?ʼ, je me suis soudain retrouvée dans la position inverse: à moi dʼexpliquer à la personne ce qui mʼavait attirée dans son profil et sa candidature.

Ce sont des informations essentielles à récolter sur ses propres atouts — quasiment du coaching professionnel gratuit!” — Laura Meditz, vice-présidente de Poston Communications.

2. Quels sont les plus grands défis auxquels votre entreprise/votre service doit faire face aujourdʼhui?

“Cette question me permet de me rendre compte de ce que [la personne] recherche vraiment pour son affaire: une compétence spécifique, une amélioration des processus, ou juste des ressources supplémentaires pour gérer les tâches à accomplir. Grâce à elle, vous comprendrez mieux quel serait votre rôle et pourrez mettre en lumière la valeur que vous proposez dʼapporter vis-à-vis de ces enjeux.

Par contre, si le problème en question ne correspond pas à vos capacités ou à vos envies, mieux vaut le savoir tout de suite.” — Daniel Buchuk, directeur de communication chez Bringg

3. Comment vous démarquez-vous de la concurrence?

“Au moment de mon dernier entretien, jʼai interrogé le recruteur sur la compétition à laquelle lʼentreprise était confrontée et sa stratégie pour se distinguer. Un futur employeur appréciera souvent de telles marques dʼintérêt, révélatrices dʼune vraie implication vis-à-vis de votre nouveau secteur dʼactivité et dʼune préparation sérieuse et approfondie.” — Casey Hill, blogueuse pour Musings of Entrepreneurship

4. Pouvez-vous me citer un exemple de la manière dont vous appliquez vos valeurs dʼentreprise au jour le jour?

“Je visite toujours la page carrière du groupe pour découvrir les valeurs quʼil y met en avant: passion, intégrité, sens des responsabilités... Pendant lʼentretien, je demande au recruteur comment celles-ci sʼexercent dans le fonctionnement quotidien, tout particulièrement à son niveau de manager. Si je le sens perplexe, cʼest le signe que ce discours ne se traduit guère dans les faits.

Par contre, une réponse intéressante montre que la société croit vraiment en ces idées et cherche à les valoriser chez ses employés. Cela laisse aussi entendre que jʼai affaire à un supérieur attentif.” — Jennifer Bewley de Get Uncuffed

5. En quoi consiste votre programme de formation?

“Dʼexpérience, une entreprise responsable vous répondra que lʼemployé sera accompagné aussi longtemps quʼil en a besoin. Une formation en accéléré, focalisée sur une date butoir ou un quota à atteindre, ne permet en rien dʼobtenir du personnel fiable et de qualité.

Tout nouveau travail sʼaccompagne dʼune courbe dʼapprentissage. Lʼemployeur doit donc proposer un suivi approfondi, aidant ses effectifs à acquérir les compétences nécessaires pour réussir.” — Carlee Linden, rédactrice pour Best Company

6. Pouvez-vous me citer une initiative récente pour promouvoir la diversité au sein du personnel dont vous êtes particulièrement fier?

“En tant que personne dʼorigine étrangère très attachée au développement de ma carrière, je mʼintéresse souvent à la politique dʼune entreprise en matière de diversité — après quoi jʼai lʼhabitude de demander à visiter ses locaux.

On ne soupçonne pas tout ce quʼun pareil aperçu peut vous révéler. Je vois ainsi tout de suite si on mʼa répondu par des paroles vides, ou si cet enjeu est vraiment porté en interne.” — Stella Odogwu, fondatrice et PDG dʼIntelle Coaching Solutions

7. Quʼest-ce que vous appréciez le plus dans votre travail ici?

“Déjà, si la personne est incapable de répondre, ça montre bien quʼil ne sʼagit pas dʼun environnement professionnel très agréable. Par ailleurs, ce type de question permet souvent dʼadopter un ton plus personnel. Le recruteur vous parle alors de son vécu, créant une impression dʼéchange qui renforce le lien établi avec lui. Dans le même temps, vous apprendrez ainsi tout ce que lʼentreprise a à offrir.” — Alex Benjamin, recruteur professionnel et propriétaire de lʼentreprise de rédaction de CV Recruiter Written

8. Comment vos meilleurs employés se distinguent-ils de la majorité?

“La meilleure manière de sortir du lot est de faire preuve dʼassurance et dʼaudace: vos questions doivent être la marque dʼun professionnel de haut niveau, bien décidé à briller au sein de lʼentreprise. Celle-ci montre une vraie volonté de refuser de se complaire dans la médiocrité, tout en vous éclairant sur les critères dʼexcellence associés au poste.” — Emily LaRusch, PDG et fondatrice de Back Office Betties

9. Dans trois mois, comment saurez-vous si vous avez embauché la bonne personne?

“Cette information vous donnera une idée claire des objectifs et des attentes du recruteur pour un futur employé. Cʼest aussi lʼoccasion de vous demander si les responsabilités en question vous conviennent vraiment.

Vous pourrez mieux vous projeter dans cette opportunité, appréhendant bien les résultats quʼil vous faudra délivrer.” — Helen Godfrey, propriétaire du cabinet de conseil en accompagnement professionnel The Authentic Path

10. Comment vos collaborateurs décriraient-ils votre style de management?

“Il est essentiel de chercher à connaître les méthodes de votre supérieur potentiel en matière dʼencadrement — mais pas juste à travers son opinion de lui-même. Intéressez-vous plutôt à ce que pensent ses pairs et lʼéquipe quʼil dirige. Sʼil accepte que vous vous entreteniez avec un de ses subordonnés, encore mieux.

Un bon ou un mauvais manager peut tout changer à un emploi. En récoltant toutes les informations sur les personnes avec qui vous serez le plus amené à collaborer, vous serez mieux armé pour prendre une décision.” — Julia Missaggia, directrice des ressources humaines chez CMI/Compas

11. Avant de conclure, pourrions-nous faire un tour de lʼentreprise?

“Cette suggestion vous permettra de bénéficier dʼun ʻtruc en plusʼ, une expérience unique à partager avec le recruteur. Dʼailleurs, je me souviens encore dʼune personne qui mʼen avait fait la requête il y a des années. Cʼest une manière de faire sortir votre interlocuteur dʼune procédure formatée et du cadre un peu rigide dʼun bureau, créant un rapport plus naturel.” — Peter Yang, cofondateur de ResumeGo

Derniers petits conseils pour convaincre:

  • Soulevez des points propres à entraîner un développement.

Bien quʼun entretien dʼembauche fasse souvent penser à un interrogatoire, en réalité, il devrait être lʼoccasion dʼun vrai dialogue avec le recruteur. Pour un échange spontané et dynamique, évitez toute demande à laquelle on peut répondre par “Oui” ou par “Non”.

  • Bannissez les questions évidentes.

Elles doivent vraiment apporter quelque chose: ne croyez pas pouvoir broder impunément! Les informations de base que vous pouvez trouver vous-même sur le site de lʼentreprise nʼont pas leur place ici.

  • Respectez les obligations de votre interlocuteur.

Nʼoubliez pas quʼil a sans doute beaucoup dʼautres entretiens à mener, en plus de ses réunions et de ses responsabilités habituelles! Au lieu de sortir nos 11 questions une par une, choisissez les deux ou trois qui vous semblent les plus essentielles... ou mieux encore, introduisez-les au fur et à mesure de la discussion.

Cet article, publié à lʼorigine sur Le HuffPost américain, a été traduit par Guillemette Allard-Bares pour Fast For Word.