TUNISIE
09/03/2019 22h:38 CET | Actualisé 15/03/2019 13h:11 CET

11 nouveau-nés décédés dans de troubles circonstances: Le ministre de la Santé démissionne

Une démission acceptée par le chef du gouvernement

Facebook/ministère de la Santé

Le ministre de la Santé, Abderraouf Cherif a présenté, samedi, sa démission après le décès de 11 nouveau-nés dans de troubles circonstances à l’hôpital de la Rabta.

Selon la Télévision nationale, la démission du ministre a été acceptée par le chef du gouvernement, et ce en marge d’une réunion de crise présidée par ce dernier en compagnie du ministre de l’Intérieur et du ministre des Affaires sociales. 

11 nouveau-nés sont décédés entre les 7 et 8 mars dans les services de gynécologie obstétrique de l’hôpital de la Rabta à Tunis.

Selon les résultats préliminaires publiés par le ministère de la Santé, un agent infectieux aurait été à l’origine d’un choc septique entrainant la mort des nouveau-nés.

Toujours selon la même source, aucune nouvelle mort n’a été recensée durant les dernières 24 heures.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.