ALGÉRIE
08/10/2019 08h:44 CET

11 détenus libérés à Tlemcen, Said Boudour en liberté provisoire, un blogueur sous mandat de dépôt à Constantine

DR
said boudour

11 détenus, interpellés dimanche par les forces de l’ordre après avoir manifesté contre la tenue des élections présidentielles du 12 décembre à la mairie de Tlemcen, ont été relaxés par le tribunal de la même ville. Un blogueur et activiste a été quant à lui placé en détention provisoire par le juge d’instruction près le tribunal de Constantine. 

Ces manifestants avaient envahi le siège de la commune de Tlemcen pour exprimer leur rejet des élections. Dans une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux, ils scandaient leur “détermination à ne pas arrêter ce mouvement populaire”.

 Interpellés le même jour par les forces de l’ordre, ils ont été placés en garde-à-vue puis présenter devant le tribunal avant d’être relaxés. Quelques dizaines de citoyens les ont accueillis à leur sortie du tribunal aux chants de “Djazair, Horra, Democratiya”.

 

A Constantine, selon le Comité national pour la Libération des détenus (CNLD), un blogueur et activiste, Abdelmoundji Khelladi, arrêté vendredi 4 octobre, a été placé en détention provisoire lundi.

A Oran, le journaliste Said Bouddour, interpellé dimanche et placé en garde à vue, a été placé en liberté provisoire par le tribunal d’Oran. Il est accusé d’“atteinte du moral des troupes”, “d’atteinte à l’unité nationale”, d’“appel à désobéissance civile”, de “chantage” et d’insulte”.