ALGÉRIE
24/05/2018 12h:20 CET

105 Maliens accusés d’appartenir au groupe Ansar Eddine seront expulsés d’Algérie

“C’est une décision rendue par un tribunal algérien” a affirmé un responsable algérien à Reuters.

Adama Diarra / Reuters

Un responsable algérien a déclaré sous le couvert de l’anonymat à l’agence de presse Reuters que l’Algérie s’apprête à expulser 105 Maliens parce qu’ils sont membres du groupe djihadiste Ansar Eddine. 

“C’est une décision rendue par un tribunal algérien” a affirmé le responsable à Reuters.

Cette information est rendue publique au moment où l’ONU a lancé un appel aux autorités algériennes leur demandant d’arrêter les expulsions de migrants sub-sahariens.

Le gouvernement algérien a rejeté les critiques de l’ONU affirmant qu’il faisait face à un exode massif de migrants à ses frontières avec le Mali et le Niger.

Le groupe Ansar Eddine, dont le leader est Iyad Ad Ghali, a revendiqué de nombreuses attaques au Mali visant les militaires français et les missions onusiennes.