LES BLOGS
08/09/2015 13h:04 CET | Actualisé 08/09/2016 06h:12 CET

Naissance d'une conscience de classe?

POLITIQUE - Cette définition du parti politique... Cette définition, marxiste, certes, mais qui vaut bien d'être redonnée: le parti, nous dit l'inventeur des classes sociales, serait le résultat de la solidification des conflits sociaux. Le parti, lieu où se cristallise la dialectique. Cette manière, selon Hegel, d'expliquer l'Histoire, le cours des choses, la société. Il y a du Maître et de l'Esclave, il y a du Dominant et du Dominé, du Riche et du Pauvre, du Bourgeois et du Prolétaire, du Patron et de l'Ouvrier, nous dit-on.

Et, dès lors, si les choses ne changent pas, c'est parce que l'Histoire est un ordre, immobile, où tout est déjà donné d'avance. Et où rien n'est déplacé... Parce que c'est ainsi que les choses ont été conçues, faites, et doivent être pensées.

Mais non, voilà, le socialisme, est c'est là son moindre rêve, c'est là tout son idéal, et sa folie, veut que l'Histoire ne soit pas régie par la grande loi de l'Immuable, de l'Inchangé. Bien au contraire, la dialectique est un "contre ordre", et l'Histoire a un sens qui est celui du renversement de cet ordre inacceptable et injuste voulant que l'on naisse pour être servi par ceux-là mêmes qui sont venus au monde pour servir.

Le socialisme, c'est l'intrus, dans le cosmos. Il réfute et refuse les grandes cosmogonies politiques. Il veut changer la vie, dit le Poète... Et s'il le faut, tout casser... Alors, bien sûr, pour opérer le grand retournement, pour qu'advienne le Grand soir, il faut des hommes, ou plutôt non: il faut un Homme. L'Homme nouveau d'une Foi nouvelle. Et ce, même si le ciel est vide... L'alliance de ces deux, Homme et Foi, qui se multiple en autant d'espoirs, d'aspirations, d'affirmation, il faudra lui donner le nom de Conscience de classe.

Cette idée, essentielle, voulant que pour la dialectique soit possible, pour que l'Histoire se mette en marche, se lève et se retourne - en un mot, pour que les dominés ne le soient plus... Il leur faut prendre conscience de ce qu'il sont, - pour Marx, ceux qui n'ont rien quand ils sont tout!

Mais qu'ils sont, nécessairement, ce qui doit advenir, dans le discours, et dans le monde, la société... Conscience de classe... Anachronisme politique, - sursaut de pensée réactionnaire, suicide conceptuel... On sait la part d'idiotie que contient tout commentaire qui tenterait d'interdire la prononciation de ces mots qui, si on les nettoie un peu, pourraient bien nous aider à comprendre qu'un parti politique, aussi moderne et libéral soit-il, ne gagne que s'il sait encore ce que ces mots veulent dire.

Car au fond, au lendemain de ces élections, les nôtres, les communales et régionales, au lendemain de cette victoire du PJD, qui peut prétendre qu'interroger de nouveau la conscience de classe serait totalement irrecevable? Et ne peut-on dire que le PJD n'incarne pas, au fond, une forme, manifestée, de conscience de classe? La conscience politique, de cette classe moyenne marocaine qui, s'il semblait difficile de la situer sur le radar économique, pourrait bien, sur celui de la politique, être définitivement, et en très grand, apparue!

Manifestant ainsi une puissance d'exister, - dont il n'est pas vain de dire qu'elle incarne, aussi, à sa manière, - parce qu'elle croit, cette classe, au principe essentiel voulant et faisant qu'on peut changer les choses avec des idées, qu'elle incarne, donc, une forme de Modernité. Celle réclamée par un électorat d'hommes et de femmes - elles sont nombreuses et engagées -, qu'il ne faudrait pas assimiler à de purs traditionnels.

Bien au contraire, que cela plaise au nom, ceux qui ont voté pour le PJD, pensent que l'Islam, s'il constitue la réponse aux question métaphysiques, est aussi un capital de valeurs, qui, si l'on sait les relier à des réalités diverses, a tout à dire et à faire... Tant pour l'éducation des enfants d'aujourd'hui que pour ce qu'il est convenu d'appeler finance alternative, santé physique et mentale, technologie, divertissement, amour, vacances, morale, travail, etc...

En effet, l'éventail des possibles est aujourd'hui réalisé, - le modèle, avec toutes ces composantes, existe - de sorte qu'une classe à la fois dynamique, ayant la capacité de se projeter dans l'avenir, possédant sont propre ancrage, et ainsi, forte du sentiment d'incarner le Réel, émerge, dont un parti, - en passe de devenir un grand parti national, qui pourrait bien remplacer l'Istiqlal, incarne la Conscience de Classe.

Avec ce que cette conscience, forte, ayant le sentiment d'elle-même, comme coïncidence parfaite avec le moment que nous vivons, oui, avec ce que cette conscience pourra avoir d'abusif, d'arrogant, de revanchard... D'exclusif. Ces travers, qui sont le propre de toutes les forces politiques dont la foi résident dans l'idée qu'elles incarnent le sens de l'Histoire.

Oui, la dialectique a de beaux jours devant elle...

LIRE AUSSI:

Galerie photoDe A à X : Un abécédaire électoral Voyez les images