LES BLOGS
20/02/2015 14h:15 CET | Actualisé 22/04/2015 06h:12 CET

Parlons de gaspillage alimentaire

SOCIETE - Pas de baguette magique donc contre le gaspillage alimentaire chez les particuliers mais seulement des bonnes pratiques. A nous de changer nos habitudes de consommation.

En 2014, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture nous a informé que 805 millions de personnes souffrent de faim dans le monde. Ajoutons à cela l'étude que la FAO avait déjà communiqué en 2011, expliquant que 1,3 milliard de tonnes de production alimentaire sont gaspillées par an.

Il y a de quoi vous couper l'appétit!

Avec 20kg par an et par habitant d'aliments gaspillés, la France multiplie les initiatives en la matière:

  • En menant des campagnes de sensibilisation pilotées par l'Adame.
  • En mettant au goût du jour les gueules cassées, ces aliments déformés que le consommateur refuse souvent d'acheter.
  • Ou encore l'Assemblée nationale qui a pu débattre sur une loi permettant de redistribuer les invendus des grandes surfaces aux associations.

La France a compris l'urgence de traiter le sujet et ne manque pas d'idées là-dessus. Ne nous attardons pas ici sur les mesures prises par les différents pays pour lutter contre le gâchis alimentaire, mais explorons plutôt ce que chacun de nous peut faire à son échelle.

1. Geek attitude

Aucun phénomène n'échappe aux applications smartphones, alors pourquoi pas celui du gaspillage alimentaire. Ainsi les amateurs d'applications peuvent utiliser LeftoverSwap, qui vous permet de prendre en photo vos restes alimentaires et d'alerter qu'ils sont disponibles. Vos voisins ou des inconnus seront "Happy" de venir les chercher!

Il y a aussi l'appli qui vous rappelle les dates de péremption de vos aliments, Checkfood. Et enfin OptiMiam qui permet aux restaurateurs d'écouler leur surplus de nourriture auprès des consommateurs.

2. Back to Basics

En matière de gaspillage, il y a une règle simple souvent oubliée: achetez ce dont vous avez réellement besoin! Alors faites des listes et achetez seulement ce qu'il vous faut. Et si par malheur vous en avez trop, partagez à l'ancienne vos repas avec votre famille, vos amis,...

3. Top Chef

Si vous n'avez personne avec qui partager vos restes, il y a encore une option: cuisinez avec vos restes. Je vous l'accorde ça n'est pas la crème de la crème, mais ne vous inquiétez pas les sites ne manquent pas d'imagination et vous aideront à revisiter vos restes en leurs donnant du "peps".

4. "Epluche si affinité"

Je vous propose enfin Discosoupe, une initiative assez originale et engagée à la fois, que j'ai découvert en novembre dernier au marché solidaire de Belleville. C'est un mouvement parisien qui existe depuis 2012 pour sensibiliser le grand public au gaspillage alimentaire. Qu'importe où on se trouve, on peut organiser notre discosoupe grâce au kit disponible sur leur site.

Pas de baguette magique donc contre le gaspillage alimentaire chez les particuliers mais seulement des bonnes pratiques. A nous de changer nos habitudes de consommation.

N'hésitez pas à mettre en commentaire vos astuces pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.