profile image

Zouhair Lahna

Chirurgien obstétricien et médecin humanitaire

Chirurgien obstétricien et médecin humanitaire.
Réussir au

Réussir au Maroc...

Peut-on réussir seul dans une société en déconfiture? Assurément non. On ne peut pas réussir seul, tandis que la plupart des gens vivotent pour s'en sortir. Pour se loger, se nourrir ou se soigner et éduquer leurs enfants. Quand un système ne fonctionne pas pour les plus modestes et permet un enrichissement rapide de quelques-uns, c'est qu'il est injuste.
05/01/2018 14h:10 CET
Plongée au coeur des camps de réfugiés rohingyas au

Plongée au coeur des camps de réfugiés rohingyas au Bangladesh

INTERNATIONAL - Cox's Bazar! Le nom chantant de cette ville du Bangladesh sonne depuis plusieurs mois comme symbole d'accueil et refuge d'une population meurtrie, fuyant le supplice, l'agression voire l'agonie. Bien que le problème des Rohingyas est ancien, les exactions filmées et diffusées en masse sur les réseaux sociaux puis par les médias lui ont donné une dimension planétaire. Plus personne ne peut dire: "je ne savais pas".
29/11/2017 14h:58 CET
Service rendu pour service

Service rendu pour service rendu!

SANTÉ - En avril 2004, je suis parti avec Médecins Sans Frontières dans le nord du Congo pour opérer des femmes et enseigner la chirurgie par les voies naturelles à un médecin congolais. J'y suis parti parce qu'il y avait beaucoup de femmes qui ont subi des accouchements difficiles, souffraient de déchirures ou de descentes d'organes à l'arrivée de la ménopause. Et si la chirurgie par les voies naturelles demande certes une certaine technicité, elle offre l'avantage de la facilité de l'anesthésie et des suites opératoires.
03/11/2017 12h:33 CET
Un cerveau pour

Un cerveau pour Khadija

SANTÉ - Khadija n'a vraiment pas de chance, elle est née avec une anomalie dans une famille pauvre et analphabète, dans une campagne aux environ de Ksar el Kebir et surtout dans un pays où le service public titube et menace de s'écrouler complètement.
30/10/2017 10h:39 CET
Les femmes enceintes continuent de mourir au

Les femmes enceintes continuent de mourir au Maroc

SOCIÉTÉ - Les femmes enceintes continuent de mourir au Maroc, pas dans des zones enclavées où elles ont du mal à arriver aux maisons d'accouchement mais dans des villes sans relief et sans gloire. La femme meurt à cause d'un système de négligence et de mauvaise gestion des moyens humains et matériels. Un système qui a favorisé la corruption des uns et l'épuisement des autres.
17/10/2017 14h:56 CET
La mort du prématuré... qui avait ses

La mort du prématuré... qui avait ses chances

SOCIÉTÉ - Abderrazzak, le prématuré de Kénitra, a fini par rendre l'âme. Malgré les efforts et quelques mobilisations, il est mort. Les gens pensaient qu'une couveuse et une cotisation par ci et par là pouvaient le sauver. Malheureusement, non!
10/10/2017 10h:31 CET
L'urgence

L'urgence Rohingyas

INTERNATIONAL - La situation de la minorité rohingya dans la province de l'Arakan en Birmanie est catastrophique: la haine et les persécutions par l'armée régulière s'abat sur une population démunie. Démunie même de sa citoyenneté depuis 1984 et qui ne peut plus fuir les exactions parce que la frontière du Bangladesh voisin est fermée.
07/09/2017 12h:21 CET
Les orphelines d'Idlib, aux portes du

Les orphelines d'Idlib, aux portes du Maroc

RÉFUGIÉS - En acceptant de ramener quatre orphelines syriennes vers l'Allemagne, Chaher ne savait pas qu'il allait subir une galère et une humiliation sans nom aux portes d'un pays musulman. Il a vu ses compatriotes syriens se faire maltraiter par la police des frontières en Hongrie ou encore en Macédoine dans leur fuite vers l'Allemagne et l'Europe du Nord.
16/06/2017 17h:26 CET
La femme enceinte, la migration et le

La femme enceinte, la migration et le désert...

MIGRATION - En ces premiers jours du ramadan, je me trouve dans la ville de Figuig, venu pour consulter et secourir la jeune syrienne Khaldia, enceinte de presque neuf mois. J'attends frustré et amer à deux ou trois kilomètres de son emplacement avec les autres migrants sans pouvoir y accéder, ni la faire venir jusqu'à moi. Les gardes frontières veillent.
29/05/2017 12h:20 CET
Lettre aux médecins du gouvernement marocain pour la réfugiée syrienne

Lettre aux médecins du gouvernement marocain pour la réfugiée syrienne enceinte

URGENCE HUMANITAIRE - Je prends la parole et place de Khaldia, la jeune syrienne de 20 ans, enceinte de huit mois environ et que le destin a mis dans le désert aux portes de la ville de Figuig depuis le 17 avril dernier. Elle a fui la guerre avec 40 autres personnes et traversé plusieurs pays afin d'éprouver notre sens de l'humanité.
24/05/2017 19h:06 CET
Interdits de

Interdits de Figuig...

RÉFUGIÉS - Il n'y a pas que les Syriens qui ont été empêchés d'entrer à Figuig, je l'ai été à mon tour. Et presque avec le même scénario. Après m'avoir laissé entrer, on m'a rappelé pour me demander de rebrousser chemin. Cela a été fait avec courtoisie et bienveillance mais j'ai bien été interdit, en tant que citoyen marocain, de pénétrer dans une ville marocaine.
02/05/2017 10h:32 CET