Zied Lahbib

économiste, responsable de promotion de l'investissement

Economiste de formation et titulaire d’un master dédié à la finance internationale et à l’investissement direct étranger de l’Université de Nice - Sophia Antipolis, Zied Lahbib a débuté sa carrière professionnelle par une expérience au Centre de promotion des exportations – CEPEX-, avant de rejoindre en 2003 l’Agence de Promotion de l’Investissement Extérieur (FIPA- Tunisia) qui promeut le site Tunisien d’investissement à l’étranger. Zied Lahbib

fut entre autres chargé des évènements promotionnels et des rencontres de partenariat de l’Agence. Il a été également responsable de la cellule de veille économique de FIPA, chargée entre autres des rapports stratégiques et des études de benchmarking.

Zied Lahbib a rejoint fin 2011, la représentation de FIPA-Tunisia à Milan, qui couvre l’Italie et la Suisse. Il en est son Directeur depuis octobre 2014.

M. Lahbib a participé à nombre de conférences et programmes internationaux en relation avec la promotion de l’investissement et le développement industriel et a été membre de groupes de réflexion et de task forces dédiés au développement, aux programmes de veille et à l’organisation d’évènements économiques internationaux.
Diplomatie économique: Comment être

Diplomatie économique: Comment être efficace?

L'économie tunisienne est une économie à revenu intermédiaire basée sur un marché local relativement restreint où l'export, les IDE et le tourisme constituent les principaux moteurs de croissance. De plus, la position géographique du pays et ses atouts comparatifs lui donnent la possibilité de développer des argumentaires fiables pour un rayonnement à l'international, dans plusieurs domaines.
02/10/2017 13h:39 CET
Attraction des investissements et Révolution: Le

Attraction des investissements et Révolution: Le "marketing mix"

Les préparatifs de la conférence internationale sur l'investissement vont bon train et augurent que l'évènement tiendra ses promesses en terme d'affluence. Au-delà des espoirs de concrétisation d'investissements et de financements, l'objectif principal aurait été atteint: remettre la Tunisie sur les radars des investisseurs...Cette rencontre ne doit pas être vécue comme une fin en soi, mais comme un début: dessiner les contours d'une attractivité nouvelle pour la Tunisie vis-à-vis des opérateurs tant locaux qu'étrangers.
12/11/2016 14h:28 CET