profile image

Yassine Temlali

Journaliste

Yassine Temlali est journaliste, traducteur et chercheur en histoire et en linguistique.
Le patronat algérien est-il pour la démocratie et les libertés? La réponse est DR

Le patronat algérien est-il pour la démocratie et les libertés? La réponse est non

Certes, bien avant le 22 février 2019, des chefs d’entreprises haïssaient déjà passionnément Abdelaziz Bouteflika. Cependant, ils ne le haïssaient pas parce que c’était un autocrate mais parce que c’était un étatiste qui empêchait de s’édifier d’autres fortunes que celles de ses affidés. Eux-mêmes, pourtant, ont compté parmi les amis d’autres autocrates et/ou se sont lancés dans les affaires grâce au soutien de l’Etat, c’est-à-dire des contribuables - lesquels, pour rappel, comprennent quelques millions de salariés.
22/04/2019 14h:06 CET
BLOG | M. Brahimi, la Tunisie de BCE, ex-serviteur de Ben Ali, doit-elle vraiment nous Florian Gaertner via Getty Images

BLOG | M. Brahimi, la Tunisie de BCE, ex-serviteur de Ben Ali, doit-elle vraiment nous inspirer?

Si elles devaient avoir lieu, les rencontres fraternelles préconisées par Lakhdar Brahimi entre le régime, les « personnalités de l'opposition » et ce qu’il appelle les « jeunes » réuniraient des bourreaux encore en fonction et leurs victimes encore convalescentes. Elles réuniraient ceux qui détiendraient encore les commandes de la force coercitive avec des opposants n’ayant d’autre arme que ces manifestations populaires, qui peuvent être sauvagement réprimées si le régime, pris de panique, opte pour une « sortie de crise » à la syrienne.
17/03/2019 10h:29 CET
Bouteflika, la camarilla et le don de NurPhoto via Getty Images

Bouteflika, la camarilla et le don de l’Ubuquité

Peut-on trouver ailleurs que dans la littérature une situation comparable à la situation extravagante que nous vivons depuis deux semaines ? Le régime aura réussi à jouer une pièce digne de l’éternité, improvisée de surcroît, avec tous ces Messieurs Jourdain qui font du théâtre « sans qu’ils en sussent rien » et amusent de nous la planète entière.
05/03/2019 18h:21 CET
DR

"L’accord des parents n’est pas requis pour l’inscription des élèves en classe de tamazight" (ministère)

Le ministère de l’Education a rappelé que la circulaire n°631-2004 était toujours en vigueur. Signée en 2004, elle prie les directeurs d’établissements scolaires de cesser d’exiger des parents d’élèves leur « autorisation pour l’inscription de leurs enfants en classes de tamazight » sous prétexte qu’il s’agit d’une « matière facultative ». Elle précise : « Il est du devoir de tous d’encourager les élèves, « qu’il soit amazighophones ou non, à apprendre leur langue nationale ».
13/09/2018 14h:53 CET