profile image

Thomas Philippe

Etudiant, choniqueur sport qui décrypte tout ce qui gravite autour

Thomas Philippe est un jeune chroniqueur de 18 ans qui décortique la galaxie sportive sous ses angles financiers, marketing, médiatiques et numériques... Le sport vu sous un autre angle !
Étudiant à l'Institut d’Études Politiques de Paris (Sciences Po), il collabore également avec le magazine jeune Maze ou encore le trimestriel Les Sportives, consacré au sport féminin.

Son site : thomasphilippe.com
Son compte Twitter officiel: @thomphilippe
Sa page Facebook officielle : facebook.com/thomphilippe
Blatter, suite et fin. Et

Blatter, suite et fin. Et maintenant?

FOOTBALL - Aujourd'hui, le FBI n'enquête pas sur un Mondial, mais sur une organisation corrompue à tous les niveaux depuis trente ans, qui ne peut se targuer de quasiment aucun scrutin propre depuis des décennies.
04/06/2015 11h:34 CET
Le Moyen-Orient, investisseur majeur dans le paysage sportif

Le Moyen-Orient, investisseur majeur dans le paysage sportif européen

ÉCONOMIE - <em>Repucom</em>, agence d'analyse marketing dédiée au sport, vient de publier un rapport sur les investissements des pays émergents dans le sport. Parmi les régions dont l'essor est le plus important dans ces domaines, le Moyen-Orient et l'Asie semblent se distinguer clairement. Alors que les fortunes asiatiques investissent en masse dans le sport US, celles du Moyen-Orient privilégient le paysage sportif européen en développant une stratégie bien rodée pour essayer de s'implanter dans ce dernier à plusieurs échelles.
19/01/2015 14h:46 CET
Sponsoring: Jusqu'où le PSG va-t-il

Sponsoring: Jusqu'où le PSG va-t-il aller?

SPORT - Le Paris Saint-Germain, club devenu richissime depuis son rachat par un fonds qatari il y a deux ans, enchaîne les partenariats et contrats en tout genre pour exploiter à 200% son image.
14/11/2013 10h:24 CET
Gareth Bale, Florentino Pérez et la surenchère

Gareth Bale, Florentino Pérez et la surenchère infernale...

SPORT - L'ailier de Tottenham fait littéralement tourner la tête au président madrilène Florentino Pérez, qui est prêt à mettre plus de 100 millions d'euros sur la table, le tout assorti d'une poignée de joueurs de son actuel effectif.
31/08/2013 09h:54 CET