profile image

Suzanne El Farrah El Kenz

Enseignante et écrivain

Professeur de langue arabe. Elle compte parmi ses ouvrages: La maison du Néguev, édition Pleine lune: 2010 et Ma mère, l'escargot et moi, Éditions de l'Aube: 2013.
Entretien inédit avec Gamal Al Ghitany:

Entretien inédit avec Gamal Al Ghitany: "En ce moment,une seule chose me préoccupe, c'est le temps"

Lorsqu'un écrivain fait honnêtement son travail et qu'il ne regarde pas les effets collatéraux, son travail aboutit et s'inscrit dans la durée. Tandis que certains écrivains, lorsqu'ils écrivent en répondant à des commandes tels que des thèmes ou sujets que vous citiez, l'oppression des femmes, l'excision des filles, la sympathie à l'égard de l'État d'Israël ou l'attaque vis-à-vis de certains leaders arabes, eh bien ! Pour moi ce n'est pas une littérature faite pour durer, c'est une littérature de mauvaise facture
08/10/2016 09h:30 CET
Ce pourquoi je ne m'excuse pas d'être

Ce pourquoi je ne m'excuse pas d'être musulmane

Et pourquoi m'excuserai-je d'être, ô excusez-moi, musulmane? Française musulmane, c'est mon statut. Imposé. Pratiquante ou pas, croyante ou pas, peu importe pour moi, mais hélas cela importe pour la société française dont je fais partie. Et en cette triste époque, les amalgames, mot courant, tant utilisé ces derniers temps, court les rues, les lignes des journaux et les bouches de mes concitoyens.
11/01/2015 06h:15 CET