Selma Mabrouk

Consensus virtuels et projet de Constitution contesté: L'histoire d'un dangereux

Consensus virtuels et projet de Constitution contesté: L'histoire d'un dangereux feuilleton

CONSTITUTION - Le président de l'Assemblée, après les deux fameuses et désastreuses conférences de presse présentant respectivement les projets de la Constitution du 22 avril et du 1er juin, s'est prêté hier une troisième fois à l'exercice périlleux de la manipulation de l'opinion publique à travers un point de presse. Veut-on encore une fois tromper l'opinion publique? Nous sommes bien loin, en vérité, d'un état des lieux aussi optimiste.
11/12/2013 13h:49 CET
La grande

La grande arnaque

DIALOGUE NATIONAL - Ceux qui pensent que l'opposition s'est frotté les mains de joie à la lecture du 18ème communiqué de Meljess Echoura se trompent. Sans faire de l'angélisme politique, je sais pertinemment que cet énième dérobade d'Ennahdha n'est pas de bonne augure pour le pays, qui devra encore attendre pour sortir de la crise. Les chasseurs chevronnés connaissent la dangerosité de l' "ours blessé" quand il est acculé. C'est malheureusement à cette image que m'ont mené les innombrables arnaques auxquelles s'est prêtée cette Troïka depuis deux ans.
07/10/2013 10h:11 CET
Comment rendre réaliste la feuille de route proposée par le

Comment rendre réaliste la feuille de route proposée par le Quartet?

DIALOGUE NATIONAL - Les défis que relèveront les partis politiques engagés dans le dialogue portent en fait sur leur engagement réel à sortir le pays de la crise et qu'ils devront exprimer dans les décisions courageuses qu'ils prendront dans des délais courts indiqués sur la feuille de route. Le retour des députés retirés est <em>de facto</em> lié à la mise en application des engagements qui seront proclamés lors de la première séance du dialogue. Dans le cas où tout se déroule pour le mieux, tous les députés devraient être au rendez vous pour voter les amendements de l'OPP qui mettraient fin à cette dérive institutionnelle dans laquelle se sont noyés les rêves des Tunisiens et des Tunisiennes libres.
02/10/2013 10h:30 CET
A la croisée des

A la croisée des chemins

L'opinion publique doute. Elle doute de l'issue de la période transitoire. Elle doute qu'il y aurait même des élections. Pourquoi en sommes-nous là? Nous sommes-nous trompés en tentant l'aventure périlleuse mais ô combien prometteuse que semblait être l'Assemblée constituante?
16/07/2013 19h:21 CET