Sébastien Boussois

Docteur en sciences politiques, spécialiste Moyen-Orient, consultant en stratégie politique et communication, collaborateur scientifique du REPI (Université Libre de Bruxelles) et de l'OMAN (UQAM Montréal). Auteur de "Israël entre quatre murs, la politique sécuritaire dans l’impasse" et de "Homère reveilles-toi ils sont devenus fous! le naufrage des relations euromedomiterraneennes", ouvrage à paraître fin 2015.
La portée des législatives du 4 mai: L'armée de

La portée des législatives du 4 mai: L'armée de l'abstention

Un nouveau "Printemps algérien", démocratique cette fois, n'est pas encore pour cette année. La "vacance du pouvoir" du président Bouteflika n'en finit pas de créer à la fois de l'incertitude sur l'avenir de l'Algérie et de la lassitude de la part d'une population croissante.
31/05/2017 02h:15 CET
France: Un quinquennat décisif pour lutter contre le terrorisme par la prévention de la

France: Un quinquennat décisif pour lutter contre le terrorisme par la prévention de la radicalisation

En plébiscitant Macron et Le Pen, les Français semblent partagés entre l'idée que le FN répondra à leurs peurs et de l'autre que En Marche les ramènera à la raison. L'un est populiste, l'autre ne l'est pas. Volontairement ou pas, il n'a pas surjoué la carte du risque terroriste. Mais l'inciter à prévoir davantage en terme de prévention ne signifie pas brandir les peurs!
03/05/2017 13h:04 CET
Le syndrome de Nice: Une forme inquiétante de terrorisme inédite en

Le syndrome de Nice: Une forme inquiétante de terrorisme inédite en France

Peut-être que plus rien ne sera jamais comme avant en France depuis l'attentat de Nice : jamais un acte terroriste non conventionnel n'a provoqué autant de morts dans le pays. Nous assistons en effet depuis quelques mois à un changement de paradigmes complets en matière de menace et de sécurité du territoire.
16/07/2016 17h:51 CET
Prix Nobel de la Paix en Tunisie, une victoire pour l'ensemble des

Prix Nobel de la Paix en Tunisie, une victoire pour l'ensemble des Tunisiens

POLITIQUE - Le quartet doit poursuivre son rôle avant gardiste et prouver que ce Prix est bien mérité en responsabilisant l'Etat et les politiques à retrouver les assassins de deux figures politiques majeures: Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, à rétablir les négociations entre le secteur privé et public, et enfin à trouver une issue au conflit né à la suite de la proposition du Président de la République d'un projet de loi sur la réconciliation économique et financière nationale qui divise les Tunisiens de nouveau.
12/10/2015 13h:18 CET