profile image

Saâdi-Leray Farid

Sociologue de l’art

Saâdi-Leray Farid est diplômé de l’École nationale des Beaux-Arts d’Alger, de l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris et de l’Université Paris VIII où il a obtenu un DEA en art des images et art-contemporain puis un doctorat en sociologie de l’art. Sa double publication Figures et postures du créateur de génie en Algérie nécessitant une dernière étude de terrain, il envisage donc de sortir d'abord le roman Climats de France à Alger dans le courant de l’été 2017. Décrivant les pérégrinations du Parisien Omar Guettli, exilé malgré lui à Alger vers la fin de l’année 1979, le tapuscrit trimbale d’emblée le lecteur au cœur de la cité "Climat de France", premier biotope architectural d’un passé colonial également remémoré à travers des résumés de films, la description de sculptures (rapatriées, démolies ou cachées) et un certain héliotropisme hédonique auquel renverra l’École des Beaux-Arts du Telemly. Devenue l’unique refuge lors de la montée de l'intégrisme islamique, celle-ci accueillera un collectionneur d’affiches de cinéma initié à la culture pataouète par Chris Timonier, pied-noir revenu sur les traces de son enfance et avec lequel il passera en revue les anciennes salles noires de ce qui fut le cœur vivant d’Alger : Bab-el-Oued.
Marque posthume à DR

Marque posthume à Sonia

Dans un pays au fort pouvoir patriarcal, la comédienne Sakina Mekkiou, prénommée affectueusement Sonia, a, dès l’âge de 17
16/05/2018 11h:06 CET