profile image

Saâdi-Leray Farid

Sociologue de l’art

Saâdi-Leray Farid est diplômé de l’École nationale des Beaux-Arts d’Alger, de l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris et de l’Université Paris VIII où il a obtenu un DEA en art des images et art-contemporain puis un doctorat en sociologie de l’art. Sa double publication Figures et postures du créateur de génie en Algérie nécessitant une dernière étude de terrain, il envisage donc de sortir d'abord le roman Climats de France à Alger. Décrivant les pérégrinations du Parisien Omar Guettli, exilé malgré lui à Alger vers la fin de l’année 1979, le tapuscrit trimbale d’emblée le lecteur au cœur de la cité "Climat de France", premier biotope architectural d’un passé colonial également remémoré à travers des résumés de films, la description de sculptures (rapatriées, démolies ou cachées) et un certain héliotropisme hédonique auquel renverra l’École des Beaux-Arts du Parc Zyriab (au Telemly). Devenue l’unique refuge lors de la montée de l'intégrisme islamique, l’institution accueillera un collectionneur d’affiches de cinéma (Omar) initié à la culture pataouète par Chris Timonier, pied-noir revenu sur les traces de son enfance et avec lequel il passera en revue les anciennes salles noires de Bab-el-Oued.
Un panel en panne de panache APS

Un panel en panne de panache !

Acculés par les marcheurs du vendredi 26 juillet puis désarçonnés depuis la bourras que injonctive qu’adressera, le mardi
02/08/2019 11h:15 CET
Marque posthume à DR

Marque posthume à Sonia

Dans un pays au fort pouvoir patriarcal, la comédienne Sakina Mekkiou, prénommée affectueusement Sonia, a, dès l’âge de 17
16/05/2018 11h:06 CET
Bedeau comme

Bedeau comme Bedos

En charge du bon déroulement d'une procession ou messe, le bedeau précède ordinairement au sein de l'église le clergé de manière à lui faciliter le passage entre des ouailles disposées à ouïr le message évangélique.
13/02/2018 10h:14 CET
La Statue d'Aïn Fouara: œuvre emblématique d'un conflit de mémoires et de

La Statue d'Aïn Fouara: œuvre emblématique d'un conflit de mémoires et de croyances

En Algérie, les anciennes croyances purificatrices ont la vie dure. Le fétichiste et totémisme, l'idolâtrie et le culte maraboutique des sains restent si ancrés et vivaces que la Vénus séductrice incarne l'assurance d'une pérennité existentielle et garantit une constante fécondité pour toutes celles et ceux s'abreuvant à l'eau coulant des quatre goulots. Relayée de génération en génération, la certitude perdure depuis l'inauguration de la fontaine sur la Place Nationale
05/02/2018 10h:08 CET
La performance

La performance "Art-Râga"

Renvoyant au terme harraga (migrants franchissant frauduleusement la mer ou les voies maritimes sur des bateaux pneumatiques), l'homophone "art-râga" ne se rapporte pas ici à la langue du Vanuatu
02/12/2017 05h:08 CET
Le ronron

Le ronron "Mossad" de Rachid Boudjedra

Ces derniers jours, l'auteur de <em>L'Escargot entêté</em> a été interviewé par divers journaux locaux, reçu sur le plateau de "Radio-M" (la "web-onde" du journal en ligne <em>Maghreb-émergent</em>) ou encore le 18 novembre 2017 chez l'éditeur "Média-plus".
25/11/2017 09h:14 CET
Un des

Un des "contrebandiers" de Rachid Boudjedra est décédé

Dans le pamphlet <em>Les Contrebandiers de l'histoire</em>, Rachid Boudjedra épingle le cinéaste Mahmoud Zemmouri, notamment son film <em>Les folles années du twist</em> (1983-86) qui défend selon lui<em> "(...) une vision néocoloniale et antinationale"</em>, tant il chanterait le bonheur des Algériens pendant la colonisation française.
05/11/2017 11h:41 CET
Mouloud Hamrouche: l'Homme du consensus

Mouloud Hamrouche: l'Homme du consensus acceptable

Le 1er Novembre 2017, le haut commandement militaire algérien déposera l'impotent Abdelaziz Bouteflika et le remplacera par Mouloud Hamrouche, coopté de façon à apaiser les esprits surchauffés, à assainir une période de transition politique, économique, culturelle et écologique.
24/10/2017 10h:50 CET