profile image

Reda Zaireg

Journaliste indépendant marocain

Journaliste indépendant marocain. A notamment travaillé pour TelQuel, Medias24.com, le HuffPost Maroc, Associated Press et Middle East Eye.
Gouvernement: Hamid Chabat trébuche dans la dernière ligne

Gouvernement: Hamid Chabat trébuche dans la dernière ligne droite

À la veille de la reprise des négociations pour la formation du gouvernement Benkirane III, la passe d'arme entre Hamid Chabat et l'UPR risque d'affaiblir la position de l'Istiqlal. Au moment où le Rassemblement national des indépendants (RNI) réclame l'exclusion du parti de la balance de la majorité, et où Benkirane semble parvenir de plus en plus difficilement à défendre son nouvel allié, la sortie de Hamid Chabat est venue éroder tout ce que l'Istiqlal a prudemment construit depuis des mois: son nouveau positionnement, son statut d'associé égal en droits et en devoirs dans la majorité en construction, le réajustement du discours officiel du parti, dicté par l'essoufflement de la posture d'opposition.
26/12/2016 11h:08 CET
Misères de la littérature

Misères de la littérature marocaine

La littérature Marocaine, depuis bientôt 10 ans, est atteinte de consomption. Il n'y aura pas de querelle des Anciens & des Modernes car les Anciens ont plié bagages. Muséifiés avant d'avoir le dernier mot, le rayon "Classiques" est leur nouvelle terre d'accueil. Embaumés d'éloges creux, d'hommages à baïonnette et de voeux de résurrection tardive, on ne les a pas pour autant tués.
02/09/2016 13h:58 CET
La ville en commun de Zineb

La ville en commun de Zineb Benjelloun

ART - Chaotique, la ville, mais pas fragmentaire. Les lieux où la vie sociale prend pied sont, dans Cityscapes, rapprochés les uns des autres, mis en commun, parfois reliés. Ceci est facilité par la malléabilité des murs, façades, clôtures visuelles, que Zineb Benjelloun représente de manière textile, attentant à leur matériau pour mieux questionner leur matérialité.
26/08/2016 07h:59 CET
L'an 0 du syndicalisme

L'an 0 du syndicalisme marocain

SYNDICALISME - La reprise du dialogue social le 12 avril, soit 18 jours avant le premier mai, montre que l'exécutif a bien incorporé les règles de fonctionnement du syndicalisme marocain. Les syndicats ont en effet développé un rapport asthénique à la fête du travail, la tradition voulant qu'ils aient un "cadeau", généralement octroyé, pour ne pas dire concédé par le gouvernement et le patronat, à offrir aux travailleurs marocains.
02/05/2016 11h:02 CET
L'alliance entre le PJD et le RNI n'a jamais eu

L'alliance entre le PJD et le RNI n'a jamais eu lieu

MAJORITE - <a href="http://www.medias24.com/print16172314022016Mezouar-prend-clairement-ses-distances-avec-le-PJD.html?layout=default&print=1&tmpl=component" target="_hplink">Dans un discours prononcé samedi 13 février à Skhirate, lors de la réunion du Conseil national du parti</a>, le secrétaire général du RNI Salaheddine Mezouar a adressé quelques critiques frontales au PJD, son allié au gouvernement.
15/02/2016 05h:21 CET
La saga des écrivains marocains

La saga des écrivains marocains oubliés

LITTERATURE - Mouchafi, Chatt, Bouanani, ou encore Nissaboury: autant d'écrivains qui, malgré leur statut de pionniers ou leur apport à la littérature marocaine, ont été annihilés par l'oubli. Portraits croisés.
04/01/2016 15h:29 CET
Elections: A quelles logiques obéissent les

Elections: A quelles logiques obéissent les alliances?

POLITIQUE - Qu'importent les résultats des urnes si, en fin de parcours électoral, seuls les jeux d'alliances conduisent à une victoire ou à une défaite. C'est la leçon que l'on pourrait tirer du vote des présidents des régions et des communes, conclu le 14 septembre, et qui a largement conforté le PAM, l'Istiqlal, le RNI puis le PJD, alors que les compagnons de Benkirane s'attendaient à réaliser les meilleurs résultats.
18/09/2015 04h:41 CET
4 clés pour comprendre la victoire du

4 clés pour comprendre la victoire du PJD

ÉLECTIONS - Pour une surprise, c'en était une. De 1.513 élus en 2009, le Parti de la justice et du développement (PJD) est passé à 5.021 après les élections communales et régionales, soit une progression de 232%. S'il ne se classe que troisième en nombre de sièges derrière le Parti authenticité et modernité (PAM) et le Parti de l'istiqlal (PI), le parti revendique la première place en nombre de voix exprimées et a, surtout, remporté la présidence de plusieurs grandes villes et régions.
07/09/2015 12h:04 CET
Elections: Le défi de la

Elections: Le défi de la participation

ABSTENTION - Jamais les initiatives en faveur de la participation aux prochaines élections ne se sont autant multipliées. Micro-trottoirs, sondages, appels à participation, création de groupes Facebook et hashtags sur Twitter, plaident pour une plus grande participation aux prochaines élections. Cet activisme portera-t-il ses fruits? Si la réponse définitive à cette question sera apportée par les taux de participation aux élections, certains manquements et défaillances dans la com' autour de l'événement électoral peuvent être, dès maintenant, relevées.
19/08/2015 04h:04 CET
Élections: les partis en pré-campagne sur les réseaux

Élections: les partis en pré-campagne sur les réseaux sociaux

AUDIENCE - Sur les réseaux sociaux, certains partis politiques sont déjà en campagne électorale 2.0: leurs membres s'activent sur Twitter et Facebook pour diffuser leur message électoraux, et accessoirement régler leur compte. Au même moment, à la veille des élections électorales, les internautes commentent, critiquent ou soutiennent les différentes formations politiques. Décryptage.
07/08/2015 03h:51 CET
Oui, Ali Anouzla est un

Oui, Ali Anouzla est un terroriste

LIBERTÉ D'EXPRESSION - Ceux ayant ordonné l'arrestation d'Anouzla voient-ils court? Leur volontarisme, loin de créer un coupable, enfante un martyr de la liberté d'expression. Et la presse, au lieu de fédérer ses forces pour dénoncer le message terroriste d'AQMI, se consacrera tout naturellement et prioritairement à la défense de son bastion contre une tentative de liberticide. Voilà que la lutte antiterroriste s'emballe, tourne contre-productive, octroie gracieusement à la menace terroriste plus de consistance, en la couvrant d'un nuage médiatique l'ayant (presque) faite oublier.
14/10/2013 09h:32 CET