Radhi Meddeb

Les cent premiers jours: 16 mesures à mettre en oeuvre

POLITIQUE - La Tunisie s'apprête à découvrir la composition du prochain gouvernement. Tout le monde espère que ce soit le dernier, avant les élections, devant marquer le passage à la deuxième république. Les attentes sont nombreuses et démesurées. Chacun y va de son énumération. Le chef du gouvernement a déjà annoncé qu'il ne fera pas de miracles.
21/01/2014 12h:19 CET

Quelle loi de finances pour quel projet de société?

FINANCES - On nous annonce à grand bruit les principaux contours de la loi de finances 2014, mais à y regarder de plus près, je suis tenté de reprendre à mon compte l'expression arabe: "J'entends la fanfare, mais je ne vois point de tambour!" L'adoption d'une loi de Finances suppose la discussion du budget de l'État et des choix qui y sont faits. Ceux-là déclinent sur l'année à venir la vision et les projets à moyen terme. Et c'est bien ce qui manque à ces premières révélations du ministre.
03/10/2013 09h:10 CET

Vivement une vraie sortie de crise

CRISE POLITIQUE - Rappelons d'abord haut et fort que toute proposition sérieuse de sortie de crise est à saluer, car le pays est éreinté, ses finances sont exsangues et sa population désespérée de voir son pouvoir d'achat rogné et sa jeunesse sans perspectives. Toute solution qui recueillerait une large adhésion redonnerait de l'espoir aux uns et aux autres, et des raisons d'attendre aux marginalisés d'hier et d'aujourd'hui. Mais, pourquoi différer à fin septembre ce que tout le monde exige pour tout de suite? Reconnaissons tout de suite que l'initiative de l'UGTT n'est pas un menu dans lequel chacun pourrait puiser à sa guise.
01/09/2013 16h:16 CET

La démocratie est une culture

Nous sommes-nous habitués aux promesses sans suites et aux enquêtes sans lendemains? N'était-il pas question, à l'occasion de la constitution de l'actuel gouvernement en février 2013, de revoir et de revenir sur les nominations partisanes au sein de l'administration et des entreprises publiques? Que sont devenues les multiples commissions d'enquête sur les dépassements à l'encontre de l'UGTT, des événements de Siliana, du lynchage de Lotfi Nagdh, et, pire encore, de l'assassinat politique de Chokri Belaïd? Qui ne dit mot, consent.
13/07/2013 14h:21 CET