Nidam Abdi

Consultant senior en innovation et veille stratégique

Spécialiste des cultures musicales, du cinéma du monde arabe et des industries numériques.
Quand est-ce que les villes marocaines vont franchir le pas de la com'

Quand est-ce que les villes marocaines vont franchir le pas de la com' digitale?

DIGITAL -Comme le furent à Marrakech les négociations du GATT pour le commerce en 1994, la 22ème Conférence sur le réchauffement climatique dans la ville rouge devrait rester une date historique. Mais dans le royaume lui-même, il ne peut y avoir de transition climatique efficace sans outils numériques en phase avec les besoins et les usages des habitants. Alors, derrière le raout mondial de Marrakech, n'est-il pas temps de considérer au Maroc la question cruciale de la place de l'ingénieur sur son territoire?
24/11/2016 13h:23 CET
Horizon COP22: Des

Horizon COP22: Des "smart cities" à la "smart culture"

ENVIRONNEMENT - En décembre dernier, la COP21 à Villepinte, au nord de Paris, a été plutôt ennuyeuse avec ses enjeux simplement politiques, environnementaux et commerciaux. La COP22 saura­-t-elle convoquer l'histoire culturelle énergétique et tout particulièrement celle singulière du Maroc, notamment autour de la figure du photographe et ingénieur Gabriel Veyre?
16/05/2016 10h:46 CET
Droits d'auteur au Maroc: Il faut rendre aux créateurs du pays du Melhoun ce qui leur

Droits d'auteur au Maroc: Il faut rendre aux créateurs du pays du Melhoun ce qui leur appartient

MUSIQUE - Les débats en France, comme au Royaume, autour de la propriété intellectuelle et de son adaptation à la société musicale marocaine, ne doivent pas occulter une réalité. Le pays hôte, en avril 1994, du GATT et de la négociation de l'exception culturelle, est-­il entré dans la civilisation des droits d'auteur? A l'heure de l'ouverture du mythique Festival des Musiques Sacrées de Fès, la question mérite d'être posée.
04/05/2016 15h:18 CET
L'énergéticien Sonelgaz et l'avenir électrique du

L'énergéticien Sonelgaz et l'avenir électrique du pays

Le changement de paradigme dans la production et l'offre électrique, accéléré par la chute des cours des hydrocarbures et la convergence énergie/numérique, nécessite un changement de culture chez l'énergéticien public algérien. Son PDG actuel, Noureddine Bouterfa, semble privilégier uniquement l'augmentation des prix de l'électricité. Il n'est pas certain que ce soit la meilleure des stratégies.
27/02/2016 17h:45 CET
Des collectivités locales dépourvues de culture de la rénovation du

Des collectivités locales dépourvues de culture de la rénovation du bâti

A l'heure où la baisse des cours du pétrole oblige les experts d'hydrocarbure à signifier aux Algériens que leur consommation énergétique mérite d'être revue, que l'État prépare, par voie législative, les municipalités à plus d'autonomie financière, le pays bute sur une terrible carence : le manque de culture et d'expertise en rénovation des bâtiments existants, gage de valorisation de patrimoine et de performance énergétique.
25/02/2016 15h:34 CET
Un smart Sahara pour une smart

Un smart Sahara pour une smart citoyenneté

A Alger, malheureusement il semble que le pouvoir n'a pas encore pris la mesure d'une transition énergétique qui commence à prendre forme dans son sud. Le 15 décembre, les Assises du schéma national de l'aménagement du territoire organisées par le ministre du secteur, Amar El Ghoul, on montré que n'a pas encore été saisi le potentiel d'un écosystème intelligent autour de la notion de Smart Sahara.
03/01/2016 15h:19 CET
COP 21: Allons-nous parler de la gratuité des équipements

COP 21: Allons-nous parler de la gratuité des équipements énergétiques?

La stratégie de Tony Fadell, proche de celle de son mentor Steve Jobs, bouscule durablement le marché des équipements. On est en droit de s'interroger où son entreprise, filiale depuis janvier 2014 de Google, récupérera la valeur perdue par l'offre gratuite du thermostat. A l'heure du lancement du compteur intelligent Linky, durant cette COP21, le sujet de la gratuité dans l'industrie énergétique, mérite un débat
07/12/2015 15h:36 CET
COP 21:

COP 21: "Sous le ciel de Paris" l'avenir oscille entre incertitude et espérance

Une drôle d'atmosphère entoure ces deux semaines de COP21 à Paris. Alors que tous les projecteurs du monde du climat sont braqués sur la Ville Lumière atteinte dans sa chair par des attentats invraisemblables, de part le monde on pleure à la fois les blessures de la cité Lutèce et on espère qu'elle saura profiter de l'évènement pour sa mutation en ville intelligente accomplie.
01/12/2015 14h:30 CET
La COP 21 et la solidarité avec les peuples

La COP 21 et la solidarité avec les peuples d'Orient

On oublie souvent que le cinéma est un enfant des électriciens, donc de l'éclairage. Il existait dans les années trente, un train entre Bagdad et Istanbul qui à Alep avait une liaison vers Le Caire. Des Levantins de toutes sortes, parmi lesquels des industriels chrétiens, juifs et musulmans convergeaient vers la capitale du cinéma arabe. On raconte qu'à l'arrivée sur le quai de la Gare Centrale du Caire, ils se trouvaient des Égyptiens, souvent en galabia (djellaba), qui brandissaient des scénarios tout en clamant : "qisset houb, qisset houb..." (Histoire d'amour, histoire d'amour).
30/11/2015 04h:08 CET
Le critique musical est

Le critique musical est triste

Guillaume était critique de hard rock et lorsque vous lisez sa récente interview d'Alice Cooper dans les Inrock, les souvenirs vous reviennent que, dans les années 70, à Alger, on pouvait posséder dans une famille musulmane, l'album Billion Dollar Babies de l'enfant de Detroit. Ainsi, en 1975 en Algerie, vous pouviez aimer le hard rock d'Alice Cooper, des Led Zeppellin, des Deep Purple et connaître un imam qui vous parlait de musique andalouse. C'est le cheikh Mustapha Stambouli de Blida, qui, par un jour de ramadan et après la rupture du jeûne, vous amène, avec son jeune fils, à son bureau en face de la mosquée, avant de vous convier à une soirée musical avec le maître des maîtres, Dahmane Benachour.
25/11/2015 14h:19 CET