Mourad Bachir El Bouhali

Ancien Directeur général de l’ODI, consultant, enseignant et essayiste

Mourad Bachir El Bouhali est docteur en Sciences de gestion (1982, Bordeaux).

Il a été directeur général de l’Office pour le développement industriel (ODI), administrateur et président de plusieurs entreprises industrielles de 1993 à 2002, et directeur de l’ISCAE-Rabat de 2004 à 2013.

Il est fondateur et responsable du Mastère spécialisé en Management public de l’ISCAE et enseignant chargé du séminaire "le Management axé sur les résultats" (depuis 2006).

Il est également l'auteur de "Autopsie d’une trahison. Du putsch manqué de Skhirat", Editions La Croisée des chemins, 2013.

Fake news: la pandémie serait-elle une fatalité du XXIème siècle?

FAKE NEWS - L'expression "fake news", popularisée par Donald Trump, a été désignée comme "mot de l'année" par le thésaurus britannique Collins. D'après ce dictionnaire, cette locution a commencé à fleurir dans les années 1990 à la télévision américaine pour décrire de fausses nouvelles, en général sensationnelles, déguisées en vraies informations. Le terme, employé soit comme une assertion soit comme une accusation, a sans conteste participé à la défiance de la société pour les médias.
02/02/2018 12h:19 CET

Le Maroc à la recherche d'un nouveau modèle de développement

SOCIÉTÉ - "Nous invitons le gouvernement, le parlement et les différentes institutions ou instances concernées, chacun dans son domaine de compétence, à reconsidérer notre modèle de développement pour le mettre en phase avec les évolutions que connaît le pays", a affirmé le souverain devant les deux chambres du parlement à l'occasion de l'ouverture de la dernière session.
31/10/2017 16h:49 CET

Le renseignement, nerf de la guerre contre le terrorisme

TERRORISME - Après les attentats meurtriers de Paris et de Bruxelles, force est de reconnaître que le terrorisme exporté par Daech constitue désormais une menace universelle persistante, qui ne connaît ni frontières, ni nationalités, ni religions, face à laquelle la communauté internationale est appelée à être unie pour faire face à une même réalité.
24/03/2016 13h:37 CET

Maroc: De la création d'une industrie de défense à un nouveau paradigme industriel

Au cours des dernières décennies, nombre de pays en développement ont cherché à produire eux-mêmes leur armement par un concours de raisons politiques, militaires et économiques. Si un petit nombre de pays ont réussi à mettre en place une telle infrastructure, des questions se posent concernant les formes qu'ont prises les relations entre ce secteur si spécifique et l'économie nationale.
26/12/2015 14h:10 CET

La France au piège d'une guerre asymétrique

TERRORISME - Les militaires caractérisent une guerre asymétrique par l'absence de correspondance entre les buts, les objectifs et les moyens des forces belligérantes. Partant, elle traduit un conflit qui oppose des combattants dont les forces sont incomparables, où le déséquilibre militaire, sociologique et politique entre les camps est total: une armée régulière forte contre un mouvement de guérilla a priori faible, une nation contre un mouvement terroriste, etc.
27/11/2015 16h:05 CET

De Lawrence d'Arabie à Daech: l'effet boomerang de la géopolitique

INTERNATIONAL - Produit macabre d'une déliquescence plus ancienne des Etats nés du colonialisme au Moyen-Orient, l'organisation islamiste a pour ambition de restaurer le mythe d'un âge d'or, celui du califat abbasside qui régna à Baghdad, à cheval sur l'Irak et la Syrie, en mettant à bas les frontières guidées par des calculs coloniaux.
10/09/2015 17h:15 CET

Salafisme d'aujourd'hui: Une arme de manipulation massive

RELIGION - Le terme salafisme est issu du mot arabe "salaf", qui signifie "pieux prédécesseur", et fait référence aux premiers musulmans. Il prône ainsi un retour à la pratique ancestrale de l'islam, correspondant à l'époque du prophète et dont les musulmans se seraient éloignés.
22/07/2015 16h:38 CET

Quand l'élu vole bas, il n'atterrit jamais

POLITIQUE - Au Maroc, la question du niveau d'instruction des élus a été soulevée lors d'une réunion récente de la commission de l'Intérieur à la Chambre des représentants. Certains ont proposé la suppression de la condition actuelle exigeant un niveau de certificat des études primaires pour se présenter à la présidence de la commune ou de la région, alors que d'autres souhaitent relever ce niveau au baccalauréat.
07/05/2015 08h:07 CET

Sécurité, gouvernance et développement: Un nouveau paradigme

TERRORISME - Souvent cité en exemple, le Maroc vient de mettre en place le nouveau Bureau central d'investigation judiciaire (BCIJ) en exécution de la volonté royale de renforcer la gouvernance sécuritaire, conformément aux nouvelles dispositions de la Constitution.
24/03/2015 12h:37 CET

Mais où sont passés les droits de la femme musulmane ?

JOURNÉE DE LA FEMME - La Journée Internationale de la Femme est célébrée tous les 8 mars, par des groupes de femmes du monde entier. Elle est, nous dit-on, l'occasion de faire le point sur la condition des femmes mais aussi de regarder au-delà de chaque société et d'approfondir notre réflexion concernant les avancées futures. Autrement dit, une journée pour la femme, une pour l'enfant et les 363 restantes pour l'homme et les dupes!
08/03/2015 11h:04 CET

Les régions ne compteront plus pour des prunes!

SOCIÉTÉ - Le gouvernement a adopté ce jeudi 5 février le décret relatif au découpage électoral qui crée 12 régions. S'il est certes nécessaire de conduire une réforme territoriale pour mettre à niveau les régions aux réalités de l'environnement, autre chose est d'obtenir un large consensus.
06/02/2015 17h:55 CET

La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres

SOCIÉTÉ - La liberté d'expression est presque un pléonasme, puisque s'exprimer revient toujours à libérer quelque chose en nous. De même, il y a, a priori, quelque contradiction à vouloir limiter une liberté, puisque la "liberté" signifie l'absence de limites. Ou la liberté existe, et elle est sans limites, ou bien elle n'existe pas.
20/01/2015 13h:43 CET

La corruption, ici et ailleurs

SOCIÉTÉ - Phénomène universel, la corruption est présente à plus ou moins grande échelle dans tous les pays et toutes les cultures. Si certains des enjeux sont universels, les causes sont contextuelles, enracinées dans les politiques nationales, les routines bureaucratiques, l'évolution politique, les valeurs sociales et l'histoire.
21/11/2014 15h:03 CET