Mounira El Bouti

Algéro-tunisienne basée à Tunis. Chercheur en management et journaliste indépendante

Arrivée à Tunis en 2008, je suis chercheur en management (contrat psychologique et engagement organisationnel) ayant passé mon enfance et mon adolescence en Algérie.

Avant même de quitter les bancs de l’école de commerce à Tunis, j’ai exercé le métier de journaliste pendant 3 ans, vacillant entre radios (Shems Fm, Mosaique Fm), journaux en ligne ( Webmanagercenter) et magazines (Le Manager).

Ne pouvant me détacher de l’écriture, je suis toujours chroniqueuse pour des quotidiens algériens.

Passionnée de leadership, politique, art, écriture et musique, je suis aussi blogueuse à mes heures perdues.

Je m’intéresse à la psycho-sociologie des organisations notamment à la question du genre et au développement du potentiel féminin qui bien implémenté, est en mesure de changer la donne socio-économique.
A Tunis comme à Alger: le football, opium de la jeunesse

A Tunis comme à Alger: le football, opium de la jeunesse perdue

Le rendez-vous, dans nos stades, est à la violence, aux gros mots, aux insultes, au racisme, au régionalisme et même aux conflits politiques. Ce sport est vidé de toute bonne cause qu'il tente de véhiculer ou de toute bonne action qu'il compte proliférer autour de lui. Nos jeunes ont pris d'assaut se sport pour y stocker leur frustration et leur mal être.
04/03/2017 14h:02 CET
Qui veut saboter le sport

Qui veut saboter le sport maghrébin?

Deux médailles d'argent pour l'Algérie, deux médailles de bronze pour la Tunisie et une seule médaille de bronze pour le Maroc aux jeux olympiques de Rio 2016, mais qui veut saboter le sport maghrébin?
23/08/2016 15h:31 CET
Soyons humains ou cessons

Soyons humains ou cessons d'exister

Nous sommes tous des brutes cachées sous une carapace de sensibles, affectés quelque part par des évènements dont nous en sommes indirectement responsables. Je répète nous sommes tous responsables.
16/07/2016 10h:11 CET
Tunisie-révolution des femmes: Par où

Tunisie-révolution des femmes: Par où commencer?

De prime à bord, la femme tunisienne semble libre et émancipée ensuite, les lois sont assez libératrices, jouant en sa faveur mais la réalité est toute autre. Dans son quotidien est-elle vraiment égale à l'homme?
13/06/2016 14h:56 CET
C'est officiel, Ennahdha passe à la

C'est officiel, Ennahdha passe à la 4G

Le parti revient de sa longue absence, le fait est qu'il reculait pour mieux sauter, Ennahdha voulait laisser le temps nécessaire aux Tunisiens pour avaler la pilule des élections, leur laisser le temps de digérer leur nouveau gouvernement et le devenir de leurs voix et leur "vote utile".
21/05/2016 19h:16 CET