Mohamed Mehdi

Ingénieur de formation (en Génie de l’Environnement à l’Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene -USTHB- d’Alger), il a fait ses premiers pas dans la presse écrite à L’Hebdo Libéré en novembre 1994. Depuis, il a exercé dans plusieurs titres dont les hebdomadaires La Nation et Libre Algérie, avec un passage à Symbiose, la première revue environnementale en Algérie. Il a été un des co-rédacteurs des éditions 2002 et 2011 de l’Atlas de l’Environnement publiés par la revue. Depuis une année, il a lancé, en collaboration avec Samir Larbi (webmaster), le site Environnement Algérie, au titre d’une contribution "citoyenne" pour sensibiliser autour de cette problématique.
Un 5 octobre

Un 5 octobre 2016...

كواغطك واش تخدم؟ Tes papiers, c'est quoi ton travail ? Ce 5 octobre 2016, j'ai été apostrophé à deux reprises par la police. Une première fois vers 11h à l'intérieur du Métro (station de la Grande Poste). Cool...il était évident que le monsieur en civil était un policier. Il m'a demandé de le suivre dans la petite "boutique" où d'autres de ses collègues vérifient l'identité d'autres personnes apostrophées comme moi.
05/10/2016 17h:54 CET
L'élan brisé du petit

L'élan brisé du petit Aymen

Mais, pour « Aymen », comme pour tous les enfants, la frontière entre l'imaginaire et le réel n'est pas systématiquement perceptible. Un bref moment d'inattention de l'entourage de « Aymen ». Il n'en fallait pas plus pour que le drame se produise. Dans la peau de « l'homme araignée », et pensant pouvoir voler, le petit garçon fait une chute de trois étages.
30/06/2016 22h:45 CET
Lettre in french aux monolingues francophones qui défendent la

Lettre in french aux monolingues francophones qui défendent la darja

Sans doute que dans ces mêmes milieux on considère que le français est une langue quasi maternelle de tous les enfants algériens. Y compris ceux qui n'habitent pas les quartiers chics de la capitale où l'on vit, exclusivement, en langue française. Comment rappeler à ces gens chics sans les froisser que l'Algérie est vaste et ne se limite pas à quelques quartiers des hauteurs de la capitale ? Apparemment, c'est une mission impossible même quand on le leur dit en "français".
30/07/2015 10h:06 CET
Régulation Télécoms: L'ARPT, ou l'art d'en faire très

Régulation Télécoms: L'ARPT, ou l'art d'en faire très peu...

Le régulateur algérien des télécommunications (ARPT) ne veut pas qu'on lui fasse de l'ombre dont il n'en sort que rarement... Il veut être le seul à donner des chiffres sur la téléphonie mobile, mais n'en donne pas assez... L'Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT) interdit à quiconque de donner des chiffres sur le nombre d'abonnés à la 3G et de la téléphonie mobile en général, ainsi que des informations sur l'état des réseaux.
27/05/2014 21h:34 CET