profile image

Mehdi Alioua

Sociologue et membre fondateur du Gadem, enseignant-chercheur à l’UIR

Sociologue et membre fondateur du Gadem, enseignant-chercheur à l’UIR
Quand coopération internationale et diplomatie ne font pas bon

Quand coopération internationale et diplomatie ne font pas bon ménage

Le Centre Jacques Berque (CJB) pour le développement des sciences humaines et sociales au Maroc, installé à Rabat, navigue depuis quelques jours dans la tourmente. Au-delà de cet événement médiatique et de la réaction de la communauté des chercheurs avec ses différents partis-pris, ses réflexes corporatistes et ses opportunismes, il y a matière à réfléchir sur le mariage incertain de la recherche scientifique et de la diplomatie, fut-elle culturelle et relevant de ce que l'on nomme, peut-être imprudemment, le soft power.
15/09/2017 06h:57 CET
L'égalité des sexes, une évolution sociologique appelant une action

L'égalité des sexes, une évolution sociologique appelant une action politique

SOCIÉTÉ - A l'occasion de la journée mondiale célébrant la lutte des femmes pour leur émancipation et pour l'égalité, il est important d'analyser le décalage entre l'évolution de la société marocaine aux niveaux des pratiques et l'évolution des lois et des valeurs que brandissent publiquement les Marocain-e-s.
08/03/2017 12h:13 CET
Pourquoi nous devons prendre exemple sur Leila Alaoui, un an après sa

Pourquoi nous devons prendre exemple sur Leila Alaoui, un an après sa mort

Il y a un an, le 18 janvier 2016, la photographe Leïla Alaoui succombait aux blessures que des machines de mort lui avaient infligées lors de l'attentat du 15 janvier à Ouagadougou. J'écris ces modestes lignes à sa mémoire mais aussi à celle de toutes les autres victimes que les machines de mort ont broyées. Ces lignes pour ne pas oublier ces infamies. Ces lignes pour ne pas oublier toutes ces personnes et la douleur de leurs proches. Ces lignes pour consacrer l'humain avant tout, comme l'a si bien fait Leila Alaoui qui, par-delà la mort continue d'incarner ce Maroc dont nous rêvons: libre, étonnant, pluriel, sensible, attentif aux démunis, lumineux et universel.
18/01/2017 13h:26 CET
Certaines personnes immortalisent la vie, d'autres sèment la

Certaines personnes immortalisent la vie, d'autres sèment la mort!

HOMMAGE - La mort de l'artiste photographe franco-marocaine Leila Alaoui nous a énormément touchés. Bien évidement, toutes les victimes tuées par ces fanatiques sanguinaires, à Paris, à Beyrouth, à Ouagadougou et ailleurs, ainsi que toutes les victimes déchiquetées par les bombes lâchées par des avions aveugles que des gouvernements, tout aussi aveugles, ont affrétés, bref, toutes ces vies arrachées nous touchent et nous bouleversent.
20/01/2016 12h:10 CET
Quand le jour du

Quand le jour du "fascisme" est arrivé...

TERRORISME - Ce vendredi 13 novembre, ce n'était pas l'avènement du retour du califat mais bien celui du fascisme, qui est venu dispenser la mort à Paris. Qu'on ne s'y trompe pas, plus que la France, c'est la jeunesse qui a été visée. Qu'on ne s'y trompe pas, plus que l'effet collatéral d'une géopolitique complexe, c'est une idéologie qui s'est affirmée dans le sang et les larmes. Qu'on ne s'y trompe pas, plus que l'Europe ou l'Occident, c'est un modèle de société qui a été attaqué par le feu et la ferraille. Qu'on ne s'y trompe pas, plus que la vengeance, c'est la mort qui a été mise en scène et méthodiquement prescrite.
17/11/2015 13h:35 CET
Parlons

Parlons politique!

UNIVERSITÉ - Sciences-Po Rabat lance un cycle de conférences et de rencontres autour des processus électoraux et politiques post Constitution 2011, en décloisonnant le savoir académique et scientifique et en l'ouvrant à la société civile. Nous allons ainsi mener, en partenariat avec TIZI et Sim Sim Participation Citoyenne, tout un ensemble d'activités sur la question.
23/10/2015 12h:27 CET
Couvrez ce Maroc que je ne saurais

Couvrez ce Maroc que je ne saurais voir!

SOCIÉTÉ - Le dernier film de Nabil Ayouch "Much Loved", qui met en scène le monde de la prostitution au Maroc, suscite une polémique traduisant les lignes de fractures de notre pays concernant la sexualité, la place des femmes et les statuts des marges. Je ne pourrais pas ici discuter d'une œuvre cinématographique que je n'ai pas encore eu le plaisir de regarder et mon propos ne se focalisera pas seulement sur la question de la censure.
25/05/2015 12h:19 CET
Le cimetière méditerranéen ou l'inconsistance de la politique migratoire

Le cimetière méditerranéen ou l'inconsistance de la politique migratoire européenne

IMMIGRATION - Des barques en bois n'en finissant plus de moisir, imbibées par les flots saumâtres, qui chavirent, éventrées. Des chalutiers décrépis, d'où fourmillent une multitude de mains implorantes, dérivant au milieu de l'immensité méditerranéenne, mais dont les déambulations fragiles sont filmées depuis des hélicoptères avides.
20/04/2015 13h:28 CET
Maroc, terre

Maroc, terre d'asile?

IMMIGRATION - Le siège de l'AMDH a accueilli le 30 mars dernier une conférence de presse organisée conjointement par la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH) et le Groupe Antiraciste d'accompagnement et de Défense des Etrangers et des migrants au Maroc (GADEM) où ces deux ONG marocaines présentaient les résultats d'une note d'évaluation de l'opération de régularisation des migrants sans papiers au Maroc.
14/04/2015 10h:44 CET
Pourquoi un sit-in de deuil et de solidarité avec les victimes de la tuerie de Charlie

Pourquoi un sit-in de deuil et de solidarité avec les victimes de la tuerie de Charlie Hebdo?

MANIFESTATION - Le mercredi 7 janvier 2015, les terroristes n'ont pas seulement porté la guerre et la terreur en France: ils ont tiré à la Kalachnikov sur un des symboles de la liberté et de la démocratie. Ce faisant, tous les démocrates, les humanistes et les progressistes du monde, indépendamment de ce qu'ils ou elles pouvaient penser de <em>Charlie Hebdo</em>, ont le cœur qui saigne. C'est pour cela que j'irai ce vendredi 9 janvier à 18h au sit-in de deuil et de solidarité avec les victimes de la tuerie de Charlie Hebdo à Rabat.
09/01/2015 06h:44 CET