profile image

Mariam Elatouabi

Mariam Elatouabi est étudiante à Sciences Po Rabat, de l'Université Internationale de Rabat (UIR). Elle suit un programme Master en "Gouvernance et Intelligence Internationale" et sa spécialisation concerne les questions relatives à la gouvernance dans la région MENA. Elle est passionnée par la politique étrangère des Etats-Unis et est membre active de divers clubs ayant pour but la concrétisation de l'impact politique de la jeunesse marocaine sur la scène des institutions politiques internationales.
Le secret de Polichinelle turc en

Le secret de Polichinelle turc en Syrie

INTERNATIONAL - La Syrie est, indéniablement, l'"homme malade" des temps modernes, qui n'hésite pas à contaminer ses voisins. La Turquie n'est pas une exception. Le temps de l'hégémonie régionale turque, tel qu'observé il y a tout juste cinq ans alors que les pays arabes plongeaient dans une vague d'instabilité politique, est révolu.
11/03/2016 12h:31 CET
Vladimir Poutine, nouveau tsar de

Vladimir Poutine, nouveau tsar de Syrie?

GÉOPOLITIQUE - Même si la piste terroriste dans le crash de l'avion russe dans le Sinaï égyptien, le 31 octobre, n'a toujours pas été confirmée - malgré la revendication de l'acte par l'Etat islamique (Daech) -, tout semble indiquer que l'intervention russe en Syrie est en train de changer la donne géopolitique au Moyen-Orient, en l'espace de quelques semaines seulement.
11/11/2015 12h:45 CET
Vers une course à l'armement nucléaire au

Vers une course à l'armement nucléaire au Moyen-Orient?

ARMEMENT - Alors que l'échéance, fixée au 30 juin, des accords sur le nucléaire iranien entre le groupe P5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) et Iran approche à grands pas, l'Arabie Saoudite, la première puissance économique de la région et rivale de la République islamique, a déclaré vouloir se doter de l'arme nucléaire si les accords sur le nucléaire iranien ne parvenaient pas à voir le jour.
25/06/2015 09h:34 CET
Quelle place pour le Maroc dans le conflit au

Quelle place pour le Maroc dans le conflit au Yémen?

INTERNATIONAL - La disparition, le 10 mai, d'un avion F-16 des Forces Armées Royales dans la région de Saada participant à la coalition menée par l'Arabie Saoudite contre l'insurrection houthiste au Yémen, met en exergue l'implication du Maroc dans un conflit pluri-dimensionnel. Cet événement survient quelques jours après la visite officielle de Mohammed VI à Riyad pendant laquelle le souverain a affirmé "la solidarité entière" du Maroc à l'Arabie Saoudite dans ses actions au Yémen afin de contrer "toute tentative de nature à menacer la paix et la sécurité dans la région toute entière".
12/05/2015 09h:27 CET
Toutes les routes mènent à

Toutes les routes mènent à Damas

INTERNATIONAL - Alors que le conflit sonne sa quatrième année, 4 membres du groupe parlementaire français "Amitié France Syrie" rendent visite au régime syrien de Bachar Al Assad à la fin du mois de février, alors que l'ambassade de France à Damas a fermé ses portes en 2012.
25/03/2015 11h:07 CET
Des noces funèbres au sein de l'Etat

Des noces funèbres au sein de l'Etat islamique

TERRORISME - "Aucun pays dans le monde n'a encore atteint la parité hommes-femmes". Voici le triste postulat fait par la Secrétaire générale adjointe de l'ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, quelques jours avant la Journée internationale de la femme, qui a lieu chaque année le 8 mars.
10/03/2015 13h:48 CET
Le retour du débat sur Israël comme

Le retour du débat sur Israël comme "Etat Juif"

INTERNATIONAL - L'appel du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, vers la communauté juive européenne n'est pas sans rappeler le phénomène d'aliyah (traduit comme "montée" pour désigner les mouvement d'émigration des populations juives dès 1882). A la suite des attaques contre Charlie Hebdo ainsi que ceux de Copenhague, le Premier ministre israélien lance un appel vers la communauté juive européenne afin de l'encourager à se réfugier en Israël, "terre de tous les Juifs" selon Benjamin Netanyahu.
28/02/2015 07h:22 CET
Nucléaire: Une valse entre Washington et

Nucléaire: Une valse entre Washington et Téhéran

INTERNATIONAL - En août 2013, alors que j'allais à Washington D.C. dans le cadre d'un programme d'échange, mon ambition était telle que mon apprentissage au sein de l'éducation américaine, et tout ce que cela suppose, allait inéluctablement me diriger vers une étude de la scène politique, tant à travers les cours enseignés mais aussi par la présence physique dans la ruche politique qu'est Washington.
23/02/2015 12h:02 CET