profile image

Madjid Ben Chikh

Enseignant et auteur

Né à Paris en 1965, études d'Histoire à l'université de Paris I (Panthéon-Sorbonne). Parle anglais, français et japonais. Vit à Tôkyô depuis 2006. A publié une pièce de théâtre "Un soir à Paris" (2000) mise en scène en 2012 au Théâtre Régional de Oum El Bouaghi, ainsi que de nombreux articles pour le site minorités.org. Bloggeur (Le blog de Suppaiku madjidbenchikh.fr depuis 2004). Un roman en préparation. Intéressé par la politique, l'économie et les questions de société.
C'était il y a cinq

C'était il y a cinq ans!

J'ai compris qu'un séisme n'est jamais vraiment au passé, mais qu'il est plutôt une situation présente, à venir. Le passé, c'est la souffrance des victimes. Le présent, c'est savoir que cela peut recommencer, là, dans une seconde. Et le futur, c'est savoir que le bitume peut se tordre comme du chewing-gum, et qu'on est finalement très chanceux quand il ne craque pas avant de vous avaler.
11/03/2016 10h:20 CET
Au revoir, Hara

Au revoir, Hara Setsuko

On n'aime pas le Japon par hasard. Celles et ceux qui enferment ce pays dans ses manga et sa mauvaise pop passent à côté de tout, à commencer par cette incroyable capacité à tout transformer quand il s'ouvre au vents du monde.
26/11/2015 09h:52 CET
OMOTENASHI

OMOTENASHI

OMOTENASHI, c'est donc cet art de se conformer à une règle sociale rigide où toute morale est absente car uniquement basée sur le rapport à l'autre. Ce n'est pas de la gentillesse, c'est une obligation sociale. On ne vole pas, et on doit être prévenant, voilà, c'est comme ça.
24/09/2015 10h:54 CET
Émigrer, toujours

Émigrer, toujours émigrer...

C'était en septembre 2003, lors de mon premier voyage au Japon. J'étais à Kyôto depuis quelques jours, au début du mois de septembre... C'est enfant qu'était née ma passion, au hasard de la diffusion d'un interlude sur l'ORTF, l'ancienne société publique de télévision française. Voilà qu'à 38 ans, enfin, j'y étais. Le soleil commençait à se coucher, et il me fallait faire vite avant la fermeture du temple, Kyômizu-dera. Il y avait foule, j'avais pris mon temps et voilà que sur le mont qui lui fait face, près d'une pagode à trois étages...
08/10/2014 12h:43 CET
Tourisme et

Tourisme et développement

On parle beaucoup du développement du tourisme en Algérie, et s'il est bien un domaine qui mérite une vision à long terme. Je vous le dis, vue du Japon, l'image de l'Algérie est déplorable. Aucun de mes étudiants ne voudrait y mettre les pieds. Violence, saleté, terrorisme. Le Maroc les inspire, Dubaï commence à les fasciner. Ce que les clans qui s'accrochent au pouvoir ainsi que leurs sous-produits n'ont pas compris du haut de leur inculture, c'est que le tourisme est une des activités économique les plus concurrentielle...
06/10/2014 11h:45 CET
Qui sont les

Qui sont les criminels?

Dans la décennie 90, l'Algérie a traversé une vague de violence sans précédent. Les différentes lois de "concorde nationale" et de "pardon" n'ont pas empêché ces derniers jours de faire ressurgir le spectre des meurtres de masses qui nous ont endeuillés... Certains opposants disent "qui tue?", pointant du doigt le pouvoir, d'autres voyant dans cette question une approbation tacite de ceux qu'ils désignaient comme coupables.
03/10/2014 12h:27 CET
#NotInMyName vous dites?

#NotInMyName vous dites? Jamais!

L'âge des réseaux sociaux a cela d'implacable qu'il condamne celui qui ne ne se soumet pas au dictat du moment... Cet appel à une condamnation, à se désolidariser n'a rien de nouveau. Déjà, après le 11 septembre, on avait entendu cela. Ce qui était encore assez nouveau a toutefois eu le temps depuis de s'organiser et de se structurer dans ce qui est désormais une véritable représentation du monde et de l'Islam.
01/10/2014 15h:02 CET
Le Mondial de football? C'est du

Le Mondial de football? C'est du propre!

"One, two, three. Viva l'Algérie". C'est dingue comme une bande de type courant après un ballon peut transporter toute une nation au point de mettre au second plan des choses bien plus importantes... Ben oui, désolé de vous doucher, mais après le Mondial, eh bien, des centaines de ces gamins qui s'excitent devant les caméras pour la qualification de l'équipe d'Algérie s'immoleront parce que le mépris pour le peuple, la corruption, la pauvreté et la chape de plombs que ce régime a gravé...
01/07/2014 11h:47 CET
Modernité et

Modernité et modernité

La voix ferme annonce, comme s'il s'agissait d'une évidence, qu'une ville nouvelle est la promesse d'un avenir meilleur, et voici qu'après quelques autres certitudes assorties d'images d'un désert standardisé où volent trois oiseaux venus de nulle part et tandis qu'une musique digne d'une super production hollywoodienne s'emballe, des arbres sortent du sable aride, une mosquée gigantesque sort de terre, suivie par des logements à l'architecture moderne.
22/06/2014 11h:15 CET
Lettre de Tôkyô: Ce que le Japon peut dire aux

Lettre de Tôkyô: Ce que le Japon peut dire aux Algériens

La mauvaise gouvernance, la violence des années 90 et les affaires de corruption qui inondent la vie politique algérienne occultent depuis des décennies ceux qui nourrissent l'ambition de voir notre peuple accéder à l'éducation, à la culture et à la prospérité: les Messali Hadj, Mohammed Boudiaf et autres Larbi Ben M'hidi... Alors, écrire ces quelques lignes du Japon où je vis est un immense honneur... C'est en pensant à tous ces combattants petits et grands, que je le fais.
27/05/2014 17h:28 CET