Karim Baïla

Comment la danse permet de survivre à l'horreur de la guerre

La danse exorcise les peurs et les frustrations. Dans les pays en guerre, elle est souvent vécue comme la "dernière fête". Elle suscite des émotions contradictoires en nous emportant toujours vers un ailleurs. Quand la guerre est là, des centaines de personnes, à la recherche de la vie, dansent, dansent, parfois jusqu'à la transe.
27/08/2017 15h:53 CET