جواد مبروكي

Psychiatre, Psychanalyste

Psychiatre, Psychanalyste.

Le Marocain coincé entre le maktoub et l'illusion de la démocratie

SOCIÉTÉ - Le concept du maktoub, ou de la volonté divine, est une grande illusion inventée par l'Homme pour fuir la responsabilité individuelle. Par la même occasion, l'Homme crée l'illusion de la démocratie pour fuir l'exigence du maktoub et faire ainsi porter toute la responsabilité aux dirigeants responsables d'assurer la justice et la démocratie.
11/12/2017 14h:30 CET

Urgent, les Marocains sortent du coma de la hogra!

SOCIÉTÉ - En très peu de temps, la société marocaine a connu une transformation et une mutation rapide. Le Hirak du Rif, le viol individuel et collectif, l'assassinat du café de Marrakech, le drame d'Essaouira, l'agression des enseignants, l'affrontement dramatique entre immigrants subsahariens et marocains, ont tous un point commun: les Marocains s'entretuent devant le public et sous l'œil des caméras et des smartphones.
27/11/2017 18h:30 CET

Et si on installait des "radars" contre le harcèlement sexuel au Maroc?

SOCIÉTÉ - Je me demande pourquoi il existe des radars pour contrôler la vitesse, mais pas pour contrôler le harcèlement sexuel? On dit que la vitesse tue, mais le harcèlement sexuel ne tue-t-il pas les Marocaines? Il est vrai que la vitesse provoque des fractures, des hémorragies, des comas et même des décès, alors que le harcèlement sexuel lui, ne laisse aucune trace visible sur le corps de la femme. Est-ce donc pour cela qu'il n'est pas considéré comme dangereux?
16/11/2017 11h:16 CET

Arrêtons de stigmatiser les minorités religieuses, nous sommes tous des Marocains!

SOCIÉTÉ - Puisque les Marocains souhaitent vivre dans la coexistence, l'unité et la paix, pourquoi découper la société, fabriquer des minorités, mettre certains dans des cases et les éloigner de la majorité? Ne sommes-nous pas tous des Marocains appartenant à un seul corps? Distinguer les minorités de la majorité, n'est-ce pas là l'amputation d'un élément du corps social? Comment ce corps peut-il alors aller de l'avant?
13/11/2017 13h:05 CET

Agression d'un professeur ou les failles du système social

ÉDUCATION - La nouvelle agression de l'enseignant qui s'est produite à Ouarzazate ne m'a pas choqué. Ce qui me choque, c'est le fait de voir ce symptôme revenir et revenir sans réaction collective et unie. Le constat est fait et le diagnostic est posé, allons-nous passer notre temps à constater et diagnostiquer ou bien avancer et passer au traitement curatif et préventif?
07/11/2017 13h:02 CET

L'assassinat de Marrakech, un "génocide" médiatique

SOCIÉTÉ - Comment, face à une telle scène d'horreur, arrivée aussi brutalement que le tonnerre, après avoir entendu des coups de feu, et voyant une personne qui saigne et agonise, peut-on penser à armer son téléphone pour prendre des photos à vif? Puis tirer gloire de son exploit en diffusant ces photos sur les réseaux sociaux?
06/11/2017 10h:57 CET

Pourquoi le Marocain crache non-stop?

SOCIÉTÉ - Chacun de nous a dû remarquer que le Marocain, petit et grand, crache dans la rue sans arrêt et au vu et au su de tous. De même, il crache dans les escaliers des bâtiments et dans tous les lieux publics. S'agit-il d'un phénomène physiologique? Le Marocain produirait-il plus de salive? Est-ce une expression de sa virilité? S'agit-il d'un signal particulier? Est-il normal de cracher dans la rue, ou plutôt est-il naturel de cracher tout simplement? Ou serait-ce un manque d'éducation et de civisme?
04/11/2017 13h:32 CET

Le baiser innocent meknassi

SOCIÉTÉ - Ce qui vient de se passer à Meknès et la manière avec laquelle a été traité cet "incident", ou une erreur de la part de deux adolescents, me pousse à analyser les causes et les répercussions de cette affaire.
02/11/2017 10h:40 CET

Une nouvelle religion est apparue, il faut y entrer par troupes!

SOCIÉTÉ - Avant de vous faire connaitre cette nouvelle religion, permettez-moi de vous exprimer mon vécu après l'avoir embrassée. Je ne sais pas comment je suis devenu "coexistant" pratiquant et je dirais même "coexistant extrémiste", aussi bien avec celui qui "témoigne qu'il est un être humain et que tout être humain est un être humain", qu'avec celui qui ne le témoigne pas. La nouvelle religion est ouverte à toutes et à tous sans aucune exception.
20/10/2017 13h:27 CET

La crème de la société marocaine, écrémée de civisme!

ÉDUCATION - Devant les écoles privées et les missions étrangères, j'observe souvent le comportement des parents au volant de leurs voitures de luxe. Une véritable course, une rivalité, des klaxons, des embouteillages... On dirait qu'ils jouent aux autos tamponneuses. Chacun à son volant jette un regard méprisant aux autres, avec des fois des crises de colères, des insultes et des accrochages. (...) Si "la crème de la société" se comporte devant les écoles comme des conducteurs de triporteurs, je me demande ce qu'ils ont appris dans leurs grandes écoles.
11/10/2017 10h:53 CET

Pourquoi les Marocains ignorent que la religion est à la fois vérité et légende

CROYANCE- Vous croyez en une religion donnée avec la conviction qu'elle est une vérité divine. Seulement, un autre croit en une autre religion et considère la votre comme une simple légende, une pure création humaine. Et ainsi le feuilleton des conflits, de la polémique et de l'animosité démarre et la société perd le confort de la coexistence et de l'harmonie. Ce sont ces préjugés qui sont responsables de la haine, de l'intolérance, des emprisonnements et des effusions de sang. Comment donc se créent et se nourrissent ces préjugés?
04/10/2017 15h:19 CET

Le Marocain est "destructeur" avec soi, sa société et sa religion

Je n'adhère plus à la théorie des chercheurs selon laquelle la personnalité du marocain est de type contradictoire, car je viens de le réaliser: la personnalité marocaine est de type "destructrice"! Ce mécanisme "destructeur" s'opère à la fois de façon inconsciente et consciente. Je vous démontre cette découverte à travers les expériences suivantes.
17/09/2017 19h:29 CET

Le "bus-forêt", la chasse est ouverte!

L'événement de l'agression sexuelle dans un bus casablancais me rappelle les parties de chasse depuis l'existence de la tribu humaine. Une chasse toujours en groupe et qui se perpétue jusqu'à ce jour. Seulement, le gibier en ce moment dans notre société est la femme. D'ailleurs, les garçons en quittant leurs quartiers pour aller au centre ville disent bien "yallah nsaydo"! Rien n'a changé depuis l'homme "chasseur" primitif et l'homme actuel, sauf la proie.
02/09/2017 11h:53 CET

Pourquoi la démocratie est impossible chez les Marocains?

SOCIÉTÉ - Les Marocains vivent dans les paradoxes et les contradictions, en refusant de regarder la réalité malgré le résultat décevant de vouloir concrétiser le fantasme collectif suivant: "la religion est de loin la meilleure constitution". Une réalité où l'injustice, la pauvreté et la misère se propagent de plus en plus!
30/08/2017 11h:57 CET

Des épouses marocaines déguisées en "bonnes"

SOCIÉTÉ - J'observe un phénomène douloureux et répandu dans toutes les couches sociales marocaines, celui de l'obligation de certains jeunes mariés de partager le domicile des parents de l'époux. Rapidement, la mariée devient durant la journée la "bonne à tout faire" de la belle-mère, appelée aussi "la3gouza" et durant la nuit la fille de joie pour son mari.
03/08/2017 12h:30 CET

Les couples marocains et la perte de la sensualité après le mariage

SOCIÉTÉ - La perte de la sensualité dans le couple est l'une des causes les plus répandues de l'insatisfaction sexuelle et c'est dans la plupart des cas le point de départ des conflits conjugaux. Cette cause reste un non-dit car il est difficile d'accuser l'autre d'être un "non-séducteur", et c'est la raison pour laquelle les couples exposent des faux problèmes auxquels aucune solution proposée par la médiation ne marche. Une fausse équation n'a pas de solution!
27/07/2017 10h:47 CET