Ihsane El Kadi

Journaliste et Editeur de presse Electronique

Directeur de Maghreb Emergent: http://www.maghrebemergent.info
Youcef Goucem-Ali Haddad, l'autre épisode dramatique du capitalisme Franceinfo

Youcef Goucem-Ali Haddad, l'autre épisode dramatique du capitalisme algérien

En réalité, la mort tragique de Youcef Goucem dit combien le capitalisme algérien des années Bouteflika est factice, peu éthique, et proche de la délinquance. Pourquoi ? Parce que la partie en conflit avec le producteur « baladé » pour ses créances, n’est pas anodine. Dzair TV est le vaisseau amiral du pôle médias du groupe ETRHB du premier capitaliste du pays, Ali Haddad
09/02/2019 10h:37 CET
Pourquoi je ne suis pas parti voir

Pourquoi je ne suis pas parti voir Idir

Idir est prodigieux et nous l'aimons. Nous sommes sévères avec ce que nous aimons. S'il rétablit une relation normale avec son public dans son pays, j'irai le voir avec plaisir. Pas la première fois. Cela aussi est un code kabyle... nous sommes tous travaillés par nos gènes.
05/01/2018 13h:44 CET
Mon père, en trois petits contes miraculeux de la

Mon père, en trois petits contes miraculeux de la survie

La survie est une tangente de tous les jours. Elle s'incarne dans des fulgurances qui sauvent. Le petit Mohamed est devenu Si El Bachir. Il aurait encore pu "ne pas passer les hivers de Cheurfa", trépasser, plein d'autres fois...
15/07/2017 14h:18 CET
La trappe du baril à 50 dollars s'est installée : le moment de vérité pour

La trappe du baril à 50 dollars s'est installée : le moment de vérité pour l'Algérie

Le moment de vérité est arrivé avec le projet de loi de finances et les arbitrages pour 2017. Les Algériens n'ont pas peur de l'austérité autant qu'ils redoutent le mensonge et la traîtrise, sur le mode «après moi le déluge». Ils l'ont montré en 2016 en absorbant les premières hausses des prix du carburant et de l'énergie, sans brûler les villes et les campagnes comme promis par de nombreux partisans du statu quo.
24/09/2016 08h:50 CET
Le Darwinisme équitable des Jeux Olympiques va passer par Oran en

Le Darwinisme équitable des Jeux Olympiques va passer par Oran en 2021

A Rio, les riches ont délocalisé les JO chez un émergent pour la seconde fois depuis l'expérience de Mexico 1968. Leurs médias ont prédit le pire. Ils ont eu tort. Les brésiliens ont fait les jeux avec leur apport à la diversité. C'est à dire avec la passion du mélange, de la musique et de la joie. La séquence "habitée" de Samba qui a rallumé la flamme olympique aussitôt éteinte valait à elle seule le choix de Rio 2016.
22/08/2016 16h:36 CET
Le récit Olympique de Taoufik Makhloufi prend l'étoffe des plus

Le récit Olympique de Taoufik Makhloufi prend l'étoffe des plus grands

Taoufik Makhloufi a couru avec une infinie justesse à Rio De Janeiro. Sur 800 m, il s'est adapté au train d'enfer de Kipteker premier étage de lancement de la fusée Rudisha. Et a réalisé un chrono étourdissant. Sur 1500 m, il a évité le piège de la glue, qui a fait tomber au sol Kwemoi, l'autre Kenyan prétendant au podium, et noyé Kiprop dans la médiocrité de l'allure. Seul, il a fait exister l'Algérie dans la compétition des médailles.
21/08/2016 10h:25 CET
Maklhoufi avec l'argent sous le règne Kiprop? Je

Maklhoufi avec l'argent sous le règne Kiprop? Je signe

L'Algérie n'aura donc, sauf incident, pas l'or à Rio en 2016. Elle aura, et c'est plus que consolant, un champion de la constance et de l'adaptation. Cela est plus conforme à ce que fabrique le sport olympique algérien en ce moment. Plus authentique que l'or orphelin de Londres.
20/08/2016 16h:42 CET