Ihsane El Kadi

Journaliste et Editeur de presse Electronique

Directeur de Maghreb Emergent: http://www.maghrebemergent.info
Pourquoi je ne suis pas parti voir

Pourquoi je ne suis pas parti voir Idir

Idir est prodigieux et nous l'aimons. Nous sommes sévères avec ce que nous aimons. S'il rétablit une relation normale avec son public dans son pays, j'irai le voir avec plaisir. Pas la première fois. Cela aussi est un code kabyle... nous sommes tous travaillés par nos gènes.
05/01/2018 13h:44 CET
Mon père, en trois petits contes miraculeux de la

Mon père, en trois petits contes miraculeux de la survie

La survie est une tangente de tous les jours. Elle s'incarne dans des fulgurances qui sauvent. Le petit Mohamed est devenu Si El Bachir. Il aurait encore pu "ne pas passer les hivers de Cheurfa", trépasser, plein d'autres fois...
15/07/2017 14h:18 CET
La trappe du baril à 50 dollars s'est installée : le moment de vérité pour

La trappe du baril à 50 dollars s'est installée : le moment de vérité pour l'Algérie

Le moment de vérité est arrivé avec le projet de loi de finances et les arbitrages pour 2017. Les Algériens n'ont pas peur de l'austérité autant qu'ils redoutent le mensonge et la traîtrise, sur le mode «après moi le déluge». Ils l'ont montré en 2016 en absorbant les premières hausses des prix du carburant et de l'énergie, sans brûler les villes et les campagnes comme promis par de nombreux partisans du statu quo.
24/09/2016 08h:50 CET
Le Darwinisme équitable des Jeux Olympiques va passer par Oran en

Le Darwinisme équitable des Jeux Olympiques va passer par Oran en 2021

A Rio, les riches ont délocalisé les JO chez un émergent pour la seconde fois depuis l'expérience de Mexico 1968. Leurs médias ont prédit le pire. Ils ont eu tort. Les brésiliens ont fait les jeux avec leur apport à la diversité. C'est à dire avec la passion du mélange, de la musique et de la joie. La séquence "habitée" de Samba qui a rallumé la flamme olympique aussitôt éteinte valait à elle seule le choix de Rio 2016.
22/08/2016 16h:36 CET
Le récit Olympique de Taoufik Makhloufi prend l'étoffe des plus

Le récit Olympique de Taoufik Makhloufi prend l'étoffe des plus grands

Taoufik Makhloufi a couru avec une infinie justesse à Rio De Janeiro. Sur 800 m, il s'est adapté au train d'enfer de Kipteker premier étage de lancement de la fusée Rudisha. Et a réalisé un chrono étourdissant. Sur 1500 m, il a évité le piège de la glue, qui a fait tomber au sol Kwemoi, l'autre Kenyan prétendant au podium, et noyé Kiprop dans la médiocrité de l'allure. Seul, il a fait exister l'Algérie dans la compétition des médailles.
21/08/2016 10h:25 CET
Maklhoufi avec l'argent sous le règne Kiprop? Je

Maklhoufi avec l'argent sous le règne Kiprop? Je signe

L'Algérie n'aura donc, sauf incident, pas l'or à Rio en 2016. Elle aura, et c'est plus que consolant, un champion de la constance et de l'adaptation. Cela est plus conforme à ce que fabrique le sport olympique algérien en ce moment. Plus authentique que l'or orphelin de Londres.
20/08/2016 16h:42 CET
Brésil-Allemagne, rite exorciste à Maracanã pour convertir les

Brésil-Allemagne, rite exorciste à Maracanã pour convertir les JO

Le Dieu de l'Olympe est plus puissant que le Dieu local. Les brésiliens sont restés monothéistes? Il les a renvoyés à leur traumatisme de la foi. Le Brésil convalescent rencontre l'Allemagne en finale du tournoi de football ce samedi soir. Grande séance nationale de catharsis. Où les places vides dans Maracanã cessent d'être un souci pour les plans TV. Pour faire planer la charge du drame communautaire sur le totem au cinq anneaux.
19/08/2016 15h:49 CET
Bouraada- Mahor Bacha, le superman de l'Afrique est fabriqué en

Bouraada- Mahor Bacha, le superman de l'Afrique est fabriqué en Algérie

Entendons nous bien. Larbi Bouraada est dans une autre dimension de l'exploit. Celui qui survient en Terra Incognita. Les épreuves combinées dans l'athlétisme sont la discipline des nations riches. Celles qui ont le PIB, les équipements, les ressources techniques, et la culture sportive qui, mélangés, permettent de produire des supermen. Autour de lui dans le top dix les bannières d'un club fermé : USA, Allemagne, France, Canada, Australie, Belgique. Le Brésil et l'Ukraine font figure d'intrus.
18/08/2016 17h:19 CET
Bouraada, Neymar : le stock des émotions des jeux est

Bouraada, Neymar : le stock des émotions des jeux est infini

Quelles sont donc les larmes qu'il faudra retenir dans l'album en devenir de cette olympiade ? Celle qui seront liées à la surprise sportive la plus sensationnelle. La plus emblématique de la fin d'un ordre. Ce sera donc les larmes de Neymar, médaillé d'or du football, il aura brisé, avec ses coéquipiers de la sélection olympique, la malédiction du pays organisateur qui sévit sur le Brésil depuis la construction du Maracana pour la coupe du monde de 1950. Il faudra pour cela battre le Nigéria et peut être un finaliste lourd de traumatisme : l'Allemagne. Le stock des émotions des Jeux est infini.
17/08/2016 16h:37 CET
Makhloufi-Lavillenie ou la volatilité tropicale du cours de

Makhloufi-Lavillenie ou la volatilité tropicale du cours de l'argent

La décote de l'argent a été brutale en fin de séance tropicale. Le même métal qui a inondé de joie Makhloufi et les Algériens a plongé dans la stupeur Renaud Lavillenie et la France Olympique. Le champion de Londres 2012 est devenu le meilleur perchiste de l'histoire. Il a effacé le nom de Bubka des tablettes avec un irréel 5m16 en salle. Un David Rushida de la verticalité.
16/08/2016 14h:55 CET
Rio 2016 est terminé, ne surtout pas tourner le dos à

Rio 2016 est terminé, ne surtout pas tourner le dos à l'écran

Quoi écrire de plus fort d'ici à dimanche prochain ? Le 3e titre olympique promis à Usain Bolt sur 200 m et sur le relais 4X100 m ? La revanche du Brésil sur l'Allemagne en probable finale du tournoi de football et la fin du sortilège de Maracana? Rien. Tout est dit.
15/08/2016 15h:52 CET
Suivre ou laisser filer, la nuit du dilemme de Taoufik

Suivre ou laisser filer, la nuit du dilemme de Taoufik Makhloufi

Il faut bien se comprendre. Makhloufi participe à un 800 m dont la médaille d'or a déjà été attribuée par les bookmakers, les spécialistes et les athlètes eux mêmes. Le kenyan David Rudisha est seul au monde. Seul contre le chrono depuis cinq ans. Champion olympique et recordman du monde. Seul dans l'histoire sous les 1m41 secondes sur le double tour. La concurrence est deux secondes derrière en performance pure. Sur une fin de ligne droite cela correspond à un trou dans le cadrage TV.
14/08/2016 14h:33 CET
Benchabla face au Boxit et au sortilège caché de Hocine

Benchabla face au Boxit et au sortilège caché de Hocine Soltani

Abdelhafid Benchabla ne doit donc pas boxer contre sa seule propre malédiction. Il n'a pas uniquement face à lui le menaçant britannique au prénom biblique. Et le risque du boxit. Il doit aussi, mais il ne le sait pas, dénouer un sortilège caché de la boxe algérienne. La seule médaille d'or hors demi-fond a été remportée à Atlanta 1996 par un esthète de l'art pugilistique. A la cérémonie il s'est enveloppé du drapeau algérien.
13/08/2016 14h:46 CET