Hassan Zouaoui

Politologue (Lauréat de l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne)

Le PJD, de la loyauté à la monarchie à l'opposition à l'Etat profond

POLITIQUE - L'intégration au pouvoir des islamistes du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a permis au régime politique marocain de les intégrer dans le jeu institutionnel en tant que force politique et d'isoler en même temps le groupe islamiste d'Al Adl Wal Ihassane (Justice et Bienfaisance) qui demeure encore un farouche opposant à la monarchie.
07/11/2017 13h:52 CET

La crise des partis politiques marocains

POLITIQUE - L'étude sur l'origine de la crise du système partisan marocain pose de nombreuses interrogations concernant aussi bien le fonctionnement interne des partis politiques, qu'aux raisons explicatives de la "loi du schisme", qui a caractérisé ce système et entraîné en conséquence des ruptures répétées qu'il a connues au cours de son évolution.
22/05/2017 11h:23 CET

Le terrorisme et l'imbroglio sécuritaire dans les démocraties occidentales

Les politiques antiterroristes post 11 septembre 2001ont suscité l'idée d'un nécessaire renouvellement des dispositifs sécuritaires. Les réformes juridiques et administratives se sont répandues sur la planète comme une traînée de poudre: le 26 octobre 2001, les États-Unis adoptaient le Patriot Act, tandis que le même mois, le Anti-terrorism, Crime and Security Act voyait le jour en Angleterre...
22/04/2017 13h:49 CET

La place du pragmatisme dans la stratégie politique du PJD

POLITIQUE - L'arrivée des islamistes modérés au pouvoir témoigne de leur adoption d'un pragmatisme politique qui trouve son explication dans l'importance que les dirigeants du Parti de la justice et du développement (PJD) accordent à leur intégration dans le jeu institutionnel. Ces derniers ont bien tiré les leçons des années de tension avec le système politique et sont arrivés à mesurer les limites de leurs objectifs politiques.
02/01/2017 12h:12 CET

Les labyrinthes de la réforme politico-constitutionnelle au Maroc

POLITIQUE - Face au vent de contestation politique qui secoue les régimes du monde arabe depuis le début de l'année 2011, le régime politique marocain a décidé de lancer une réforme constitutionnelle pour éviter le déferlement sur son sol du tsunami politique qui s'étend aujourd'hui sur la zone arabe. Cette réforme a suscité un grand nombre d'interprétations, chacun y est allé de sa plume pour proposer une définition: transition, rupture, renouveau, continuité, etc.
04/12/2016 10h:56 CET

La spécificité de l'expérience marocaine de l'alternance politique

POLITIQUE - La naissance de l'alternance politique au Maroc que signale la désignation de l'opposition à la primature s'articule sur une expérience politico-institutionnelle singulière. Elle renvoie au processus de valorisation d'un consensus engagé au début des années 1990 qui a éclairé un certain nombre de ralliements politiques et de conversions au principe légitimateur du pouvoir politique.
21/09/2016 15h:43 CET