Hamza Mekouar

Rédacteur en chef du HuffPost Maroc

Titulaire d'une licence en économie et d'un master en communication d'entreprise, cet ancien journaliste de Médias24 a rejoint le HuffPost Maroc en août 2015. Depuis novembre 2015, il y occupe le poste de rédacteur en chef.

Elections législatives: Et les citoyens, dans tout ça?

ÉLECTIONS - L'on sait depuis longtemps qu'en période électorale, nos politiques troquent le parapheur ministériel contre la fiche de remontrance frappée du sigle du parti, braquée contre l'adversaire, impénitent par choix ou par habitude. Que le programme sectoriel élaboré en agence s'échange, au prix convenu, contre un programme électoral élaboré idem, avec son lot de réponses qui, au mieux, se voulant polyvalentes finissent généralistes, au pire, tournent au catalogue exhaustif de réponses-toutes-faites-à-tout, abondant de mesures un-peu-de-tout-pour chacun.
06/10/2016 12h:11 CET

Salaheddine Mezouar ou l'allié-adversaire du PJD

C'est un parti qui a beaucoup tenté sur le front de la com' ces cinq dernières années, souvent sans grand succès, il faut dire. Lors des élections législatives de 2011, le RNI avait sollicité les services d'une agence de storytelling qui a pignon sur rue à Casablanca, pour raconter de belles histoires sur le parti de la colombe et son glorieux passé, qui remonte à des temps homériques où 140 députés pouvaient se faire élire sans être affiliés à aucun parti politique, et disposer de la majorité absolue à la première chambre en se prévalant de défendre une idéologie "hassaniste".
11/09/2016 14h:55 CET

Sajid, ou l'opposition fair-play

POLITIQUE - En arrière-plan, un paysage de l'anti-Atlas digne d'une carte postale. Un homme se dresse debout, grâce à la magie de photoshop, le regard impassible, le visage serein, la tête légèrement tournée à droite. Cette image mettant à l'affiche Mohamed Sajid, patron de l'Union constitutionnelle dans sa ville d'origine, Taroudant, et agrémentée du commentaire "La sérénité en action", n'est pas sans rappeler le slogan emblématique imaginé par le publicitaire Jacques Seguela et le communicant Gérard Colé pour la campagne de 1981 de François Mitterand.
08/09/2016 18h:26 CET

L'Istiqlal, ou l'indécision de Hamid Chabat

À deux mois des législatives, les clans politiques avancent un à un leurs pions et tentent de renforcer leur influence, par la magie de la communication politique. Autrefois cantonnée aux communiqués partisans, la com' des partis est désormais plus élaborée, ou moins rudimentaire, c'est selon. Dans la troisième partie de ce dossier que le <em>HuffPost Maroc</em> consacre à la communication politique des grands partis marocains, nous proposons un tour d'horizon des principaux ressorts de la com' du zaïm de l'Istiqlal, l'inénarrable Hamid Chabat.
12/08/2016 19h:11 CET

Le PAM, ou la "logique élémentaire" d'Ilyas El Omari

À deux mois des législatives, l'ambiance est à la reprise des hostilités. Les clans politiques avancent un à un leurs pions et tentent de renforcer leur influence, par la magie de la communication politique. Autrefois cantonnée aux communiqués partisans, la com' des partis est désormais plus élaborée, ou moins rudimentaire, c'est selon. Dans la troisième partie de ce dossier que le <em>HuffPost Maroc</em> consacre à la stratégie électorale des huit plus grands partis au Maroc
11/08/2016 18h:23 CET

Nabil Benabdellah, le "maâkoul" de gauche

POLITIQUE - Lors des élections communales et régionales, Nabil Benabdellah avait trouvé la formule: al-maâkoul, qui renvoie simultanément au sérieux, à la transparence et à la rectitude morale. Le maâkoul, un terme arabe propre aux utopies arabes, destiné à rassurer les millions de Marocains qui pensent sérieusement que les politiques du royaume enchanté sont des magouilleurs de première.
10/08/2016 09h:48 CET

Le PJD ou le pouvoir jubilatoire de Abdelilah

POLITIQUE - À deux mois des législatives, l'ambiance est à la reprise des hostilités. Les clans politiques avancent un à un leurs pions et tentent de renforcer leur influence par la magie de la communication politique. Autrefois cantonnée aux communiqués partisans, la com' des partis est désormais plus élaborée, ou moins rudimentaire, c'est selon.
05/08/2016 18h:20 CET

Pourquoi le Maroc a choisi maintenant de réintégrer l'Union africaine (ÉDITO)

DIPLOMATIE - On connaissait la stratégie marocaine en Afrique, mais on connaissait moins la stratégie du Maroc envers l'Union africaine. C'est sur la base de cette dernière, dont les grands axes n'ont jamais été révélés au grand jour, que la décision du Maroc de réintégrer l'Union africaine a été prise, après trente-deux ans d'absence.
20/07/2016 12h:54 CET

Désenchantement politique (ÉDITO)

ÉDITO - À moins de six mois des législatives, l'ambiance est à la reprise des hostilités. Les clans politiques avancent un à un leurs pions. Des alliances improbables dictées par le pragmatisme, pour ne pas dire l'opportunisme, commencent à se nouer. Et ce n'est pas par la force de leurs programmes politiques que les parti tentent de se disputer leur influence et de convaincre les électeurs, mais bien par les outrances, la vindicte, les accusations sans fondement, les suppositions farfelues et toutes ces petites phrases assassines qu'on pourrait qualifier de populistes.
28/04/2016 16h:52 CET

Eloge de l'individu (ÉDITO)

ÉDITORIAL - C'est un livre lumineux, mieux, éclairant, inspiré par l'esprit des Lumières, qui constitue proprement la pierre angulaire du droit pénal moderne. En 1764, le juriste et philosophe italien Cesare Beccaria fustige dans son traité "Des délits et des peines" un système pénal poussiéreux, souvent archaïque, et suggère une nouvelle approche tout à fait révolutionnaire, en rupture avec la vision médiévale du Droit.
30/03/2016 08h:48 CET

Quand les jeunes s'entretuent dans les stades (ÉDITO)

A Casablanca, ville des paradoxes et des inégalités, le football peut tuer. Samedi 19 mars, des affrontements d'une violence inouïe entre deux groupes de fans du même club ont coûté la vie à trois mineurs et fait une cinquantaine de blessés. Ce nouveau scandale, qui secoue le monde du football au Maroc, n'est que le dernier d'une longue série.
21/03/2016 18h:54 CET