profile image

Farouk Bahri

Universitaire / Écrivain / Consultant / Activiste culturel

Universitaire installé en Tunisie depuis plusieurs années où il a réalisé de nombreuses formations / plans com’, M. Bahri possède une excellente connaissance du contexte et de la problématique tunisienne actuelle, un atout important pour ses clients/partenaires. Il dispose également d’une solide expérience en tant que consultant/coach en communication, une expérience professionnelle profonde en développement de plans médias, en conseil et optimisation de la communication de crise pour des états, des multinationales ou encore des ONG à l’échelle nationale et internationale.
Passionné par l’écriture, Farouk Bahri vient de publier le premier volet de sa saga épique « Althiburos Saison 1 ».

Voyager hors des sentiers battus, rencontre avec "Moments in time"

Nous remarquons que les Hommes sont perpétuel désaccord. Les gens qui se font la guerre simplement parce qu'ils s'ignorent : je ne te connais pas, je dresse entre toi et moi une barrière encore plus grande et je reste dans mon coin à te détester, à te fuir et à vouloir te nuire. Alors, souhaitez pour l'avenir de tous, l'abolition de ces frontières mentales et physiques. L'ignorance de l'Autre assombri notre chemin. Souhaitez nous des chemins en lumières.
11/10/2017 09h:56 CET

Où en sommes-nous au sujet des droits des femmes en Tunisie en 2017?

Face au flot ininterrompu d'informations, de brèves, le projet de loi intégrale contre la violence faite aux femmes est devenu une sorte de serpent de mer. Repoussé, oublié, bloqué? Nous sommes allés à la rencontre d'une militante qui porte au centre du débat la situation des femmes dans la société tunisienne d'aujourd'hui.
29/05/2017 14h:03 CET

À la rencontre d'Ahmed*: Les enfants de la campagne sont aussi des artistes

Ahmed est un écolier. Il a d'excellentes notes. Il est vif et sourit toujours quand il parle. Il était en train de promener le troupeau de moutons de son père. Il me demandait ce que je faisais là. Je lui répondis que je découvrais cette cité datant de l'époque romaine, il me répondit qu'il préférait Hannibal et les Carthaginois.
22/08/2016 11h:37 CET

La communication de crise pour les nuls: l'exemple de Kasserine

Ce qui est assez frappant lorsque l'on se penche sur les cas de crise et la communication apportée par l'appareil d'État à ces crises est l'incroyable amateurisme dans lequel semble nager les conseillers et, logiquement, les têtes pensantes de l'administration.
23/01/2016 09h:55 CET

Pour un Manifeste du civisme

QUOTIDIEN - Beaucoup de choses ont changé en mieux, mais le civisme lui a changé en pire. Ultime paradoxe du "Faites ce que je dis, pas ce que je fais": Les Tunisiens sont pourtant les premiers à rêver le civisme, le rêve comme une sorte artefact, une ambivalence civique que l'on recherche surtout chez autrui.
09/02/2014 16h:59 CET

Humeur de Farouk: L'enseignement, un produit de luxe?

ARTICLE 38 - L'école en tant que droit inaliénable, devrait être un moyen pour ceux qui sont tout en bas de l'échelle de gravir un à un les échelons. Malheureusement, l'ascenseur social en Tunisie est en panne, et il semble bloqué au sous-sol.
12/01/2014 03h:53 CET

Bonne année 2014

QUOTIDIEN - Tout d'abord, je vous souhaite d'être heureux! Je vous souhaite aussi d'arrêter de cracher sur celui ou celle qui est à côté de vous sous prétexte qu'il boive, qu'il prie, qu'il porte une barbe, qu'il porte une boucle d'oreille, qu'elle porte un décolleté, qu'elle porte un foulard, qu'il soit "azreg", qu'elle soit grosse, qu'il soit maigre...
05/01/2014 15h:56 CET

Humeur de Farouk: Comment vivaient nos parents? (1)

HUMOUR - Comme on dit "Nos parents, on ne les choisit pas". Tour à tour attachants, agaçants, révoltants, généreux, sévères, aimants... ils sont très souvent là, surtout quand ça ne va pas. Il m'arrive souvent, en discutant avec des proches ou mes étudiants, de réaliser que certaines histoires que nous racontent nos parents me font réellement tiquer. De là à dire qu'ils auraient tendance à enjoliver les faits.
23/12/2013 10h:36 CET

Humeur de Farouk: Quelle association vous conviendrait?

La Tunisie post-révolutionnaire a connu une explosion d'associations. Mais entre coquilles vides et puits sans fonds, je vous propose une petite sélection d'associations qui travaillent sur le terrain, pour les personnes qui ont un réel besoin. Elles ont pour mot d'ordre: transparence et engagement.
16/12/2013 09h:57 CET

Humeur de Farouk: L'adorable petite fille

QUOTIDIEN - "Tu vas acheter quelque chose pour ta fiancée?". Je regarde vers ma droite, baisse la tête et tombe nez à nez avec une fille de 6 ans qui me regarde avec assurance tout en mangeant du chocolat.
08/12/2013 12h:50 CET

Humeur de Farouk: The 7oumani effect

SOCIETE - "7oumani" me rappelle ces moments qui m'ont formé, où j'ai pris des baffes, où j'en ai donné, où la débrouillardise et le partage se mélangent à la roublardise, où les insultes succèdent aux promesses d'amitié éternelle et où tout finit en bagarres rangées ou en grands éclats de rire.
01/12/2013 11h:59 CET

Humeur de Farouk: Malheureux, Twittoswag ou Barbuhype ?

L'ersatz d'auteur espère que ce post ne provoquera aucun malaise, accouchement précoce, spasme chez les féministes, crise d'épilepsie chez les branchouilles, volonté d'un match de boxe dans la rue ou encore appel au djihad ou, pourquoi pas, Graal parmi les Graals, mise sur liste des prochains condamnés à mort. D'un autre côté, la vraie question est: existe-t-il un second degré tunisien?
24/11/2013 20h:39 CET

Humeur de Farouk: Zorba from Tunis

QUOTIDIEN - Tu veux que je te dise? Je n'ai pas de somptueuse villa, ni de berline, et alors? J'ai une femme que j'aime et qui m'aime! Ah! les femmes... J'en ai connu. Des folles, des sages, des drôles, des tendres. J'ai bu, j'ai ri, j'ai chanté. Je me suis fait casser la gueule.
17/11/2013 19h:33 CET

Humeur de Farouk: Walid

TORTURE - Au début, tes amis te regardent, puis ils détournent le regard. Ils ne te voient plus, tu as beau les appeler, ils ne t'écoutent plus. On t'embarque, personne ne te regarde, c'est comme si tu n'étais pas là, comme si tu n'existais pas. Les policiers t'emportent comme on porte un sac, une épave, un cadavre.
10/11/2013 14h:54 CET

Humeur de Farouk: La rupture.

QUOTIDIEN - Elle était venue me dire "Quittons-nous dignement. Il faut que tu comprennes... Voilà (inspiration du courage): Quelqu'un d'autre a pris une grande place dans ma vie". Je ne sais pas pour vous, mais moi, quand une fille me dit ça, je pense au mec qui vient de prendre ma place.
03/11/2013 18h:59 CET

Humeur de Farouk: Comment utiliser le "Zawali"?

SOCIÉTÉ - On le sait, il vaut mieux être "riche, beau et en pleine santé". Maintenant, en Tunisie c'est encore plus vrai. Et le "Zawali" est celui qui paie l'addition, lourdement, stupidement, inhumainement. Ce qui interpelle demeure surtout le sensationnalisme de nos médias. Des médias n'hésitant pas à filmer de gros plans dégoulinants de compassion apparente, en réalité marqués au fer rouge du mépris pour les souffrances des "Zoueoula".
27/10/2013 20h:07 CET