profile image

Farhat Othman

Juriste, politiste, chercheur en sociologie et ancien diplomate

Farhat Othman est juriste, politiste et chercheur en sociologie. Ancien diplomate écarté du métier par la dictature, il est un militant humaniste et cyberactiviste, animant, entre autres, le blog : Tunisie Nouvelle République Après : «Les Accords franco-arabes», «Guérir l'Alzheimer. Manifeste hors poncifs», une approche humaine de l'Alzheimer, et deux premiers opus (l'apostasie et l'homosexualité) d'une série sur l'islam postmoderne : «Pour le renouvellement du Lien indéfectible», ses récentes publications sont un essai en arabe sur l'Alzheimer, soi-disant maladie, et en français : fresque historique sur «Les Origines de l'islam», trilogie sur «Ces tabous qui défigurent l'islam», essai sociologique sur la libido maghrébine «Érosensualité arabe», «message spirituel d'Ihsane jarfi pour l'abolition de l'homophobie en islam», opéra bilingue «Tunisie re-belle», trilogie politique sur «l'Exception Tunisie» et Journal d'Alzheimer, «Aloïs, mon amour!»
Le salaire de la peur

Le salaire de la peur d'Ennahdha

Assurément, la peur de devoir payer le prix fort pour sa catastrophique gestion au pouvoir dont il a usé et abusé, amène Ennahdha désormais à lâcher du lest, ne serait-ce qu'en parole. Or, en Tunisie d'aujourd'hui, il ne suffit plus de parler, il faut agir par des actes en termes de projets de loi...
13/07/2017 12h:59 CET
L'État est responsable du nouveau drame des

L'État est responsable du nouveau drame des Soltani

L'État tunisien avait déjà, par la bouche du président de la République, assuré protéger la famille Soltani. Or, il n'en a rien été; et la pauvre mère de cette famille déjà cruellement éplorée vient de perdre un second fils. Comment la jeunesse pourra-t-elle encore faire confiance à un État incapable de tenir parole?
05/06/2017 12h:38 CET
Jusqu'à quand un ramadan encore immoral en

Jusqu'à quand un ramadan encore immoral en Tunisie?

Alors, jusqu'à quand aura-t-on encore en Tunisie un ramadan immoral? Durant ce mois sacré, l'intention saine appartient au fidèle et sa pureté ne peut être jugée que par son créateur; et l'exemple à donner par le pieux qui jeûne est de ne pas se soucier de ce que font les autres, jeûnant ou pas, car on n'honore pas ramadan pour eux, mais pour Dieu.
31/05/2017 13h:41 CET
Il faut dénoncer l'injuste réforme de la loi 52 sur le

Il faut dénoncer l'injuste réforme de la loi 52 sur le cannabis!

Après tout, on a bien dédommagé des personnes s'étant comportées en délinquants en attentant à l'ordre public. Comment donc ne pas faire la même chose avec de vrais innocents? Car un consommateur de cannabis n'a jamais été un délinquant et ne le sera jamais. C'est donc bien le moment de faire réalité de ce slogan qu'on a vu certains militants agiter et qui est resté sans consistance.
22/05/2017 11h:47 CET
Honorer ramadan en ne forçant plus au jeûne

Honorer ramadan en ne forçant plus au jeûne public!

SOCIÉTÉ - À quelques jours du début de ramadan se pose comme chaque année, mais de manière encore plus lancinante et cruciale, la question du maintien en vigueur de l'article 222 du Code pénal qui va à l'encontre tout autant du droit que de la religion, la paix sociale et le vivre-ensemble paisible au Royaume.
12/05/2017 12h:16 CET
Allocution du Président de la République: Comment sauver sûrement la

Allocution du Président de la République: Comment sauver sûrement la Tunisie?

Le Président de la République s'adresse ce mercredi à la nation après un silence plus que curieux alors que le pays courait les plus graves dangers. Il est vrai, ses compétences nominales ont été réduites par la Constitution, mais il n'est pas moins avéré qu'il reste l'axe de la vie politique avec son alter ego, le chef islamiste, constituant tous les deux, pour le meilleur et pour le pire, une sorte de Janus tunisien.
09/05/2017 16h:17 CET
Vers l'État

Vers l'État composite

Avec les événements de Tataouine, certaines voix crient à la déliquescence de l'État, n'ayant en vue que la notion dépassée de l'État autoritaire centralisé; or, la véritable autorité de l'État bien structuré est celle de son peuple. C'est la confiance de ce celui-ci dans ses autorités qui fait l'autorité de celles-là.
03/05/2017 11h:06 CET
Cannabis: Le président de la République n'a pas tenu

Cannabis: Le président de la République n'a pas tenu parole!

Et bien qu'il se soit récemment engagé à ce qu'on n'emprisonne plus les jeunes consommateurs, on en est bien loin avec le projet actuel, y compris après l'amendement proposé lors du dernier Conseil national de sécurité et qui se limite à juste donner latitude au juge de ne pas emprisonner.
26/04/2017 14h:14 CET
Test anal: La honte pour la

Test anal: La honte pour la Tunisie

Le test anal est une absolue indignité qui les autorités tunisiennes continuent d'autoriser, se couvrant de honte, ruinant les chances du pays d'accéder à la dignité. Car le pays ne peut s'en prévaloir tant qu'il traite indignement une partie de ses citoyens, ne serait-elle qu'une minorité!
11/04/2017 15h:59 CET
Homophobie, alcool: Illégitime religiosité

Homophobie, alcool: Illégitime religiosité rampante

L'arrestation, récemment, d'un cinéaste connu en Tunisie et dans le monde est une nouvelle illustration du pouvoir moralisateur qui entend contrôler le pays. Sur fond de guerre larvée contre l'alcool, cette nouvelle violation de la Constitution irrite au plus haut point tous les démocrates en Tunisie et dans le monde, soucieux du respect de l'État de droit. Car il s'agit d'une atteinte flagrante aussi bien au droit qu'à la foi.
07/04/2017 11h:46 CET
La Tunisie et ses nouveaux

La Tunisie et ses nouveaux profiteurs

Mais qui doute, désormais que Montplaisir abrite dans ses combles un portait que personne ne doit voir? C'est celui d'un Dorian Gray islamique.
30/03/2017 12h:07 CET
Pour l'abolition de l'homophobie en Tunisie avant le 17 mai

Pour l'abolition de l'homophobie en Tunisie avant le 17 mai 2017!

C'est bien le noeud gordien à dénouer en Tunisie: il est impératif de proposer des projets de loi qui ne snobent pas l'islam, mais s'y appuient pour obtenir autant l'abolition de l'homophobie que l'égalité successorale, la liberté sexuelle entre adultes consentants, la totale liberté de consommation et de commerce d'alcool ou encore la dépénalisation du cannabis.
16/03/2017 12h:32 CET
Conseil national de sécurité: Une stratégie pour réformer les

Conseil national de sécurité: Une stratégie pour réformer les mentalités!

Bien mieux, le Conseil se situerait dans le sens de l'histoire et de l'éthique en adoptant une stratégie révolutionnaire en termes démocratiques, ayant pour but de bannir toutes les pratiques liberticides. C'est une telle réforme des mentalités qu'il nous faut, en commençant par les questions les plus symboliques.
09/03/2017 15h:54 CET
L'islam politique est aux abois au

L'islam politique est aux abois au Maghreb

En Tunisie comme au Maroc, l'islam politique ne sera plus celui qu'on a connu ces dernières années; il est en reflux. Pour subsister, rester au pouvoir, il se doit retrouver une autre raison politique
15/02/2017 12h:28 CET