profile image

Faouzia Farida Charfi

Physicienne, professeur à l’Université de Tunis

Faouzia Farida Charfi, physicienne, professeur à l’Université de Tunis a dirigé l’Institut Préparatoire aux Etudes Scientifiques et Techniques et la première équipe de recherches de physique des semiconducteurs en Tunisie. Militante de la première heure, dès la présidence de Habib Bourguiba, elle a été nommée Secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur dans le gouvernement provisoire après la révolution du 14 janvier 2011. Elle en a démissionné peu après pour reprendre sa liberté de parole et d’action. Elle est l’auteur de « La science voilée », Ed. Odile Jacob, 2013 et « Sacrées questions… Pour un islam d’aujourd’hui », Ed. Odile Jacob, 2017 et de publications scientifiques de recherches sur les propriétés électroniques et optiques des semiconducteurs.
Dans l'attente d'un calendrier

Dans l'attente d'un calendrier lunaire...

Une question reste toujours posée, celle de la détermination du début et de la fin du mois de ramadan, basée sur l'apparition du nouveau croissant de lune: détermination à partir des calculs scientifiques définissant à l'avance le calendrier lunaire ou observation visuelle du nouveau croissant?
26/05/2017 16h:25 CET
L'article 38 sur l'éducation: Une grave

L'article 38 sur l'éducation: Une grave régression

CONSTITUTION - L'article 38 de la future Constitution est la signature d'une conception rétrograde de l'éducation, une source de tension, de malaise et de blocage pour l'avenir de nos enfants. En enfermant l'enseignement uniquement dans "l'enracinement de son identité arabo-musulmane", les 141 députés de l'ANC ne mesurent pas les graves conséquences d'une formulation hautement idéologique.
08/01/2014 18h:40 CET
L'Université, espace de liberté et du

L'Université, espace de liberté et du savoir

UNIVERSITE - Une nouvelle année scolaire et universitaire, la troisième après la révolution, commence dans un climat politique très tendu et une situation économique particulièrement difficile. Une rentrée qui ne suscite pas les débats habituels, souvent enflammés sur l'avenir de l'école, de l'Université.
23/09/2013 10h:54 CET
Dans l'attente d'un calendrier

Dans l'attente d'un calendrier lunaire...

Une question reste toujours posée, celle de la détermination du début et de la fin du mois de ramadan, basée sur l'apparition du nouveau croissant de lune: détermination à partir des calculs scientifiques définissant à l'avance le calendrier lunaire ou observation visuelle du nouveau croissant?
09/07/2013 14h:38 CET