Emmanuelle Turquet

Après 15 ans d’expérience professionnelle dans un grand groupe industriel, Emmanuelle TURQUET a choisi le chemin de la reconversion et a créé la marque Papilles Créatives avec un objectif: utiliser la cuisine comme médiateur de développement personnel.

Elle organise et anime depuis 3 ans des ateliers de cuisine thérapie auprès d’un public varié afin d’aider des personnes à se reconnecter avec leurs sensations corporelles, libérer leur créativité, développer confiance et estime de soi, mais aussi à explorer des facettes de leur personnalité.

Au-delà du bien-être que cela procure, faire un détour par la cuisine permet en effet d’entrer en contact avec des émotions et ressentis, et au final de mieux se connaître.

Certifiée art-thérapeute, formée à la Relation d'aide et aux techniques d’accompagnement individuel et collectif, elle a également suivi une reconversion culinaire et a développé un regard holistique sur ce que la cuisine peut révéler de nous.

Explorer qui l’on est, d’où l’on vient et qui on a envie d’être (dans sa relation à soi-même comme aux autres et au monde) peut faire partie intrinsèquement de l’acte de cuisiner, et prendre le temps de questionner ces sujets permet d’aller à la rencontre de soi.
10 conseils pour (re)trouver le plaisir simple et décomplexé de

10 conseils pour (re)trouver le plaisir simple et décomplexé de cuisiner

CUISINER - Depuis une quinzaine d'années, la cuisine est ultra-médiatisée: émissions culinaires de télé-réalité, déferlante de livres de recettes, blogs gourmands, développement de ce qu'il est convenu d'appeler le food-porn sur les réseaux sociaux.... Le revers de cette théâtralisation? La mageirocophobie, un mot compliqué pour parler de la phobie de se mettre aux fourneaux!
31/01/2018 14h:21 CET