profile image

Jaouad Mabrouki

Psychiatre, psychanalyste.

Le foulard ne cache-t-il pas le voile chez toute marocaine?

Je me demande si toutes les femmes ne sont pas voilées. Je ne parle pas du foulard, ceci relève de la liberté individuelle, même s'il est parfois porté à contre-gré. J'évoque en fait un autre voile que porte la femme marocaine et qui est la source du dysfonctionnement du rapport femme/homme. Un voile monstrueux dont voici les caractéristiques...
07/03/2018 11h:11 CET

La femme mariée au Maroc, d'Euphrosyne à Achlys

Lorsque j'observe la mariée marocaine la nuit de son mariage, puis quelque temps après, je me demande où est donc passée cette mariée belle comme une rose, joyeuse comme Euphrosyne? Au fil du temps, je la vois devenir chou-fleur et accusée d'Achlys, cause de tous les malheurs de la famille.
28/02/2018 13h:07 CET

La réconciliation avec la darija est la réussite de l'enseignement

SOCIÉTÉ - Si la première étape d'un projet commence par une erreur, comment voulez-vous réussir ce projet? Sans vouloir accepter que l'erreur ait été faite au point de départ, nous allons nous acharner à apporter des solutions aux étapes suivantes qui ne font qu'empirer l'échec du projet en accusant les erreurs des étapes précédentes.
20/02/2018 17h:34 CET

L'école marocaine, cool ou elle coule?

ÉDUCATION - Rien n'est dû au hasard! Selon l'étymologie, "école" veut dire "arrêt de travail"! L'école marocaine, fidèle à la vertu de la véracité, selon les recommandations sacrées, a mis les futurs citoyens en "arrêt de travail"!
01/02/2018 11h:45 CET

De la violence sociale induite par l'école marocaine

Symboliquement, l'école peut être considérée comme le sein pour le nouveau-né. Le sein consolide l'attachement mère-enfant et permet au nourrisson d'établir sa première expérience relationnelle avec le monde. Le sein est aussi une source de confiance et d'assurance. L'école joue le même rôle que le sein: elle permet à l'enfant de s'attacher à sa "mère-patrie" et est sensée être, aussi, une source de confiance et de sécurité.
27/01/2018 14h:34 CET

Jerada: les douleurs de l'enfantement du "Maroc nouveau-né"

SOCIÉTÉ - Chaque Marocain observateur se demande comment vont finir ces crises sociales successives qui se déroulent dans notre pays. En général, on accuse l'injustice, la pauvreté ou le chômage; mais qu'en est-il au fond? Que signifient ces multiples crises existant dans tous les domaines (l'enseignement, la santé, l'économie, la politique, la liberté de conscience et de croyance...)?
03/01/2018 11h:45 CET

Jerada: la société marocaine entame sa crise d'adolescence

Lorsque j'essaie de psychanalyser le nouveau comportement de la société marocaine en tant qu'entité individuelle, en me basant sur les événements survenus ces derniers mois, je constate qu'elle traverse une véritable crise d'adolescence. Elle hausse la voix, qui devient alors grave, portante, et impose son opinion dans le fonctionnement global du système national. Bien entendu, une crise d'adolescence ne peut pas échapper à une confrontation entre le pouvoir parental et les exigences d'indépendance identitaire de l'adolescent.
28/12/2017 17h:08 CET