Dounia Hadni

Journaliste, HuffPost Maroc

Les Marocaines ont aussi le droit d'être ni putes ni

Les Marocaines ont aussi le droit d'être ni putes ni soumises

MUCH LOVED - Les prostituées, le film "Much Loved", son réalisateur Nabil Ayouch, ses actrices dont Loubna Abidar... Tous y passent, victimes de critiques au mieux, et au pire d'insultes et de menaces de mort. Mais le scandale qui remue une grande partie de l'opinion publique depuis la diffusion de quelques extraits du film, d'une durée de 6 minutes en tout et pour tout, ne cible pas ceux qui, pourtant, sont en première ligne: les clients des prostituées.
01/06/2015 19h:20 CET