profile image

Anwar Sekkay

Auditeur interne

Auditeur interne, diplômé de l'Université René Descartes (Paris 5), et de l'Institut supérieur du commerce à Paris. Secrétaire Général de l'association Intilak pour la promotion de l'entreprenariat et ancien membre actif de l'Association des Marocains en Grandes Ecoles en France.
Le Maroc en 2017: un séisme national, un volcan

Le Maroc en 2017: un séisme national, un volcan régional!

SOCIÉTÉ - Après les colères royales, la force de frappe a changé de registre, 2017 a été particulièrement agitée par des séismes. Ceux-ci sont intervenus après plusieurs messages forts du souverain adressés à l'élite gouvernante, en lui demandant à maintes reprises de répondre aux besoins du peuple en toute transparence loin de tout calcul politico-personnel. La suite, nous la connaissons: des rapports accablants de la cour des comptes et des sanctions en cascades!
02/01/2018 12h:31 CET
Les lions, le renard et l'éléphant... Les leçons d'une folle soirée à

Les lions, le renard et l'éléphant... Les leçons d'une folle soirée à Abidjan

FOOTBALL - Le 11 novembre 2017, 11 lions se sont déplacés dans la savane africaine à la rencontre d'un grand éléphant. Pour cette rencontre chaude comme la braise, les lions ont fait appel à un renard qui connait très bien la nature sauvage des terres africaines et ses difficultés pour des lions habitués à un climat plus clément. La bonne nouvelle pour eux, c'est que le renard connaissait aussi très bien l'éléphant. Et tant mieux!
13/11/2017 12h:48 CET
M. Messahel, accuser les institutions marocaines, c'est insulter ceux qui se lèvent pour faire avancer leur

M. Messahel, accuser les institutions marocaines, c'est insulter ceux qui se lèvent pour faire avancer leur pays

CRISE DIPLOMATIQUE - Des propos criminels ont été tenus vendredi par le chef de la diplomatie algérienne à l'égard de l'Etat marocain. Nonobstant le contexte non officiel de cette déclaration, M. Messahel n'a pas fait son difficile pour cracher son acide gastrique sur l'Egypte, la Tunisie, la Libye et enfin sur son voisin marocain en tenant des propos enfantins sur le potentiel économique de ces pays, en rajoutant une couche sur les activités des banques marocaines en Afrique et sur la Royal Air Maroc.
23/10/2017 08h:00 CET