profile image

Adel Zouaoui

Sous-Directeur chargé de l’organisation des manifestations à la Cité des Sciences à Tunis et libre bloggeur

Sous-Directeur chargé de l’organisation des manifestations à la Cité des Sciences à Tunis et libre blogueur
Tunisie: L'autre moitié pleine du

Tunisie: L'autre moitié pleine du verre

Et c'est pour avoir refusé la servitude, la domestication, l'intimidation et l'asservissement que nous autres tunisiens méritons tous les égards du monde.
16/01/2018 17h:43 CET
Voilà pourquoi notre école publique doit être

Voilà pourquoi notre école publique doit être repensée

Aujourd'hui, l'école a du mal à se réformer. Elle demeure enferrée dans un schéma classique. Elle n'arrive pas à se mettre en phase avec les évolutions scientifiques, technologiques et culturelles qui bouleversent nos sociétés d'aujourd'hui. Pire encore, elle est en total déphasage avec la façon de réfléchir, d'être et de se comporter d'une tranche d'âge ultra connectée, évoluant déjà dans un monde devenu un village planétaire.
12/10/2017 15h:18 CET
Cette autre façon de pourvoir une citoyenneté pleine et

Cette autre façon de pourvoir une citoyenneté pleine et responsable

C'est donc vers une nouvelle approche éducative qu'il faut s'orienter. Laquelle ne devrait pas se limiter seulement aux jeunes et aux moins jeunes, censés tout naturellement faire l'apprentissage du savoir tous azimuts dans les structures traditionnelles -école, lycée et université- mais engloberait, sans exclusion aucune, toutes catégories et toutes tranches d'âges confondues de la population.
11/09/2017 10h:33 CET
Michel Boujnah, Israël et

Michel Boujnah, Israël et nous

Avouons-le tout de go, notre attitude est on ne peut plus pathologique vis-à-vis de l'État hébreu. Pour nous ce pays constitue un tout exécrable, alors qu'en réalité il est multiple. C'est une mosaïque composée de modérés et de radicaux.
17/07/2017 12h:31 CET
Tunisie: Et si on parlait de nos jardins

Tunisie: Et si on parlait de nos jardins publics!

Mais qu'en est-il de nos parcs et de nos jardins publics au lendemain de la révolution et à l'aune du relâchement de l'autorité de l'État. Lieu de promenade, de détente et d'apaisement, ces derniers se sont transformés en pustules empoisonnant l'espace urbain et où sont commises toutes sortes d'incivilités possibles et inimaginables.
06/07/2017 14h:55 CET
Tunisie: De quelle démocratie nous

Tunisie: De quelle démocratie nous parle-t-on?

La démocratie est un combat de tous les jours, exigeant de nous tous d'être continuellement vigilants et alertes. Sauf que pour pouvoir la défendre il faut d'abord saisir son essence.
23/06/2017 15h:12 CET