LES BLOGS
12/04/2016 16h:23 CET | Actualisé 13/04/2017 06h:12 CET

L'Europe en question et l'axe Nord-Sud

Jusqu'à ce jour, la construction européenne en 50 ans, n'a pas apporté grand chose aux continentaux. Même pas une Europe de la défense, qui a été laissée aux Américains avec l'Otan.

Cette Europe a été amorcée, mais mal pensée. Celle-ci ne peut être viable, économiquement, que si elle comprenait un volet Afrique du Nord, Turquie comprise, avec tout les reste de l'Afrique en couverture.

Aux bénéfice des anciens colonisés surtout. C'est pourquoi la Chine s'est engouffrée dans ce vide économique africain,se substituant aux indigences. Dans les anciennes (AOF-AEF), et aux investissements absents, des Européens engoncés dans des problèmes de croissance poussives.

Parce qu'à n'en pas douter, l'Asie a largement pris la place des usines du continent européen, qu'elle a aidée à détruire par sa concurrence quantitative. Le second volet est sans aucun doute social.Par l'absence de réformes fondamentales dans les codes du travail et pénaux. Celui de la Santé n'étant pas en reste.

La Législation européenne s'est occupée à tisser une dictature des patronats et des actionnariats. Plus qu'une juste répartition Fédérale des Droits-Devoirs et des charges, jusqu'à s'immiscer "dans la taille des pots de moutardes". Sur les tables !

Il faut reconnaître qu'il fallait à la pléthore de fonctionnaires européens d'occuper le terrain quantitatif. A défaut d'être réaliste. Les espaces devant être remplis par la "peur du vide".c'est bien connu !

L'Agriculture a été traitée sans discernement,en arrosant les grandes propriétés, de subventions mal distribuées. sous peine de chantage des lobbies puissants et très réactifs. Les importations aussi mal équilibrées, déshabillant Pierre pour habiller Paul.

La Chine, elle l'a très bien comprise. Après les coups de semonces des marchés américains, elle ne fera plus que plus ou moins 6% d'expansion dans un avenir proche en consommant plus. Par ailleurs, les Américains, champions du monde du droit commercial privé de type anglo-saxon, veulent imposer un traité dit "Transatlantique" qui, même aménagé, donnera la primeur à l'Oncle Sam dans la protection du dollars et dans sa circulation Mondiale.

Et,laissera aux autres monnaies,un droit mineur faute d'avoir pérennisé les "DTS" créés après 1945. L'arme absolu étant également "Le FMI" (Fonds monétaire International) qui ordonne et met en coupe réglée les pays demandeurs de crédits. Parce que ces fonds sont distribués avec la mise des actionnaires privés mondiaux qui prêtent à l'organisme, y compris les Etats qui le sont également.

C'est dire que ce qui fait la force des uns, fait la faiblesse des quémandeurs. La Grèce en a été un exemple récent. La Russie n'échappe pas à ce dilemme. Les contrariétés américaines font l'objet de sanctions économiques brutales. Même si elle n'est pas toute pure et blanche dans ses tentatives hégémoniques.

L'exemple de Cuba en dit long aussi.Mais le volet puriste des USA ne fait pas que dans le négatif. "Certains" pays d'Asie sont contraints de démocratiser à minima tel que la Birmanie et quelques autres ! La Corée du nord résiste encore. Mais pour pas très longtemps. En Orient aussi, les choses aussi s'accélèrent. Même L'Arabie Saoudite, commence à se soucier de son économie et de son social parce que le boycott est une arme "fatale".

Et,que les conflits armés chassent le tourisme qui peut représenter jusqu'a 20% du Pnb. C'est dire aussi que la Grande Bretagne a elle aussi compris la problématique économique mondiale en s'accaparant les plus de cinquante pays du Commonwealth. Et en renégociant sa simple présence dans la construction européenne, ce avec raison, pour défendre ses intérêts majeurs.

Quant à la "COP 21" et les suivantes, elles devront se préoccuper de développement puisque l'assainissement climatique devra engendrer, des transformations fondamentales sur le long terme.Y compris dans le secteur nucléaire,qui va devoir tenir compte des autres apports (solaire, énergies diversifiées, hydrogène, marée motrice ... etc.).

Toutes les dématérialisations numériques qui vont engendrer la disparition de nombreux secteurs et faire économiser la nature (arbres à papiers). Le secteur de la Santé, devra également tenir compte de plus en plus de la génétique pour les soins ciblés. Les robotisations vont également apporter leurs contributions pour pallier l'imprécision humaine.

Plus prés de nous: le Maroc et l'Algérie montrent l'exemple en ayant amorcés leurs développements et en accélérant les processus depuis la chute du prix du pétrole, ce pour l'Algérie.qui lance l'autoroute nord-Sud et qui fait s'implanter de nombreuses sociétés commerciales.

Le Métro d'Alger se prolonge et les Trams commencent à dégorger les rues. Restent à construire les Hôpitaux (CHU) qui sont une priorité absolue: pour faire revenir les nombreux médecins Algériens qui se perfectionnent à l'étranger.

Le tourisme aussi devra vite prendre sa place et la formation hôtelière a toute sa place dans les grandes écoles internationales connues et appréciées. La construction de villages hôtels est donc indispensables. Le Maroc l'a fait depuis longtemps et Agadir est une réussite totale avec une promenade "des Anglais" de 5 kilomètres de long bordée de restaurants et aménagée pour les enfants.

Le club Méditerranée s'y trouve depuis 1962 et le club Marmara aussi beau village hôtel. Quant à la Tunisie, et la Libye, ils restent en "rade". Les conflits les ont paralysés pour 10 ans. Il faut donc massivement investir pour les sortir du marasme.Tout cela est dit pour faire comprendre cet axe Nord-Sud indispensable au commerce international,et donc aux biens êtres de ses habitants.

Mais il convient de ne pas oublier "le Machrek" Qui lui a un immense potentiel pour les 30 ans à venir ! (Egypte-Iraq-Syrie-Liban).

A condition qu'il y ait une séparation de politique et du religieux". Israël deviendra indispensable économiquement, si elle liquide ses extrémismes et ses tentations d'hégémonie et d'expansionnisme.

La grande chance de ces mondes en gestations, c'est l'existence d'une France "évolutionnaire" qui joue vraiment le jeu de la neutralité absolue, en prenant à regret de nombreux "coups" pour ce faire.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

.