ALGÉRIE
14/03/2018 09h:46 CET | Actualisé 14/03/2018 09h:47 CET

Six décès et 3.075 cas identifiées à cause de la rougeole

Mother taking care of a girl with chickenpox disease
Mixmike via Getty Images
Mother taking care of a girl with chickenpox disease

Six décès ont été enregistrés et 3 075 cas identifiées, notamment dans le sud du pays, à cause de l'épidémie de la rougeole, selon un nouveau bilan fourni mercredi par le Pr Leila Smati, pédiatre et membre du comité technique consultatif des vaccinations au ministère de la Santé et de la Population et de la Réforme hospitalière.

"Il y a une épidémie de rougeole qui touche pour l’instant 13 wilayas du pays et qui est concentrée essentiellement dans les wilayas d'El Oued, Ouargla Biskra et Illizi. Les statistiques arrêtées hier (mardi 13 mars) par le ministère font état de six décès (dus à la rougeole) et de 3 075 cas identifiés", a indiqué Pr. Leila Smati sur les ondes de la Radio algérienne.

Le dernier bilan communiqué par le ministère, arrêté au 11 mars, avait fait état de 2.317 cas recensés dans 13 wilayas, dont 1.047 à El-Oued et 797 à Ouargla, alors que les cas de décès s’élevaient à cinq depuis l’apparition de l’épidémie le 25 janvier 2018 à El-Oued.

Le Pr. Smati a précisé que la rougeole est une maladie infectieuses infantile et qu'une personne malade peut en contaminer entre 16 et 18 autres, d'où la rapidité de sa propagation.

Le ministère avait imputé l’apparition de cette épidémie aux perturbations ayant caractérisé la campagne de vaccination contre la rougeole en mars 2017 en raison de la réticence des parents à s’y soumettre, soulignant que seulement 45% des enfants ont été vaccinés.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.