TUNISIE
14/03/2018 04h:24 CET

L'association LGBT française ADHEOS demande à la France l'interdiction de l'espace Schengen à Adel Almi

Facebook/Adel Elmi

L'Association d'Aide, de Défense Homosexuelle, pour l'Égalité des Orientations Sexuelles (ADHEOS), membre de la Fédération LGBT en France, demande, via un communiqué publié le 13 mars, au président français Emmanuel Macron l'interdiction de l'espace Schengen à Adel Almi.

"La présence de personnes et de leurs complices appelant publiquement au meurtre d’homosexuels ne saurait être tolérée sur notre territoire par les autorités françaises", indique le communiqué de l'ADHEOS.

L'organisation exprime son indignation face aux propos de Adel Almi appelant publiquement au meurtre des homosexuels, dont le dernier est à l'encontre de Bouhdid Belhadi, directeur la radio "Shams Rad" de l'association tunisienne pour la dépénalisation de l'homosexualité, Shams. L'ADHEOS relève également ses propos haineux qui "ont pris récemment pour cible les femmes tunisiennes lors de la marche du 10 mars pour l’égalité des sexes en matière d’héritages les traitant publiquement de bâtardes".

L'ONG considère que la présence éventuelle de Adel Almi en France "constituerait une menace grave pour l'ordre public, la sécurité intérieure ou les relations internationales de la France".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.