ALGÉRIE
13/03/2018 14h:28 CET | Actualisé 13/03/2018 14h:28 CET

Un exilé russe retrouvé mort dans des circonstances inexpliquées à Londres

The Metropolitan Police's revolving sign their new headquarters at New Scotland Yard in Westminster, London. Scotland Yard (officially New Scotland Yard, though an Old Scotland Yard has never existed) is a metonym for the headquarters of the Metropolitan Police Service, the territorial police force responsible for policing most of London. The Metropolitan Police Service employs around 31,000 officers plus about 13,000 police staff and 2,600 Police Community Support Officers (PCSOs). The Met cove
Mike Kemp via Getty Images
The Metropolitan Police's revolving sign their new headquarters at New Scotland Yard in Westminster, London. Scotland Yard (officially New Scotland Yard, though an Old Scotland Yard has never existed) is a metonym for the headquarters of the Metropolitan Police Service, the territorial police force responsible for policing most of London. The Metropolitan Police Service employs around 31,000 officers plus about 13,000 police staff and 2,600 Police Community Support Officers (PCSOs). The Met cove

Un Russe ancien partenaire en affaire de l'oligarque et opposant au Kremlin Boris Berezovksi, Nikolaï Glouchkov, a été trouvé mort lundi dans des circonstances inexpliquées à Londres, selon les médias britanniques et russes.

La police anti-terroriste britannique a indiqué mardi s'être saisie de l'enquête "par précaution et à cause des relations qu'avait cet homme", sans toutefois donner son identité, dans un communiqué.

Selon le Guardian, il s'agit de Nikolaï Glouchkov, 68 ans, un Russe qui avait reçu l'asile politique au Royaume-Uni en 2010.

Selon sa fille Natalia citée par le quotidien russe Kommersant, son corps portait des traces de strangulation.

Ce décès intervient en pleine tension entre Londres et Moscou autour de l'affaire Skripal, du nom de l'ex-espion russe empoisonné le 4 mars avec un agent innervant militaire à Salisbury, dans le sud-ouest du Royaume-Uni, une attaque attribuée par Londres à la Russie.

La police britannique a souligné dans son communiqué qu'elle n'avait "pas de preuve d'un lien avec l'incident à Salisbury".

Ancien cadre dirigeant d'Aeroflot dans les années 1990, Glouchkov avait été condamné à huit ans de prison par contumace en mars 2017 par la justice russe, qui avait ordonné le versement à la compagnie aérienne de 20 millions de dollars saisis à la fin des années 1990 sur des comptes en Suisse.

Les poursuites pour détournement de fonds au détriment d'Aeroflot avaient été lancées en 1999, au moment où Glouchkov faisait partie des partenaires de Boris Berezovski.

L'ex-oligarque russe devenu opposant au Kremlin avait été retrouvé pendu dans sa résidence près de Londres en mars 2013. M. Glouchkov avait mis en doute la thèse d'un suicide.

"Nous avons des amis en commun, ils ont annoncé sa mort. Je ne sais rien sur ses causes mais c'était un homme âgé. Il est décédé à son domicile à Londres", a réagi Demian Koudriavtsev, le propriétaire du quotidien économique russe Vedomosti et ancien conseiller de Boris Berezovski, cité par l'agence officielle TASS.

"On m'a confirmé le fait qu'il est mort mais j'en ignore les causes", a déclaré pour sa part Andreï Borovkov, l'avocat de Nikolaï Glouchkov, cité par l'agence publique RIA Novosti.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.