MAROC
13/03/2018 14h:23 CET

"Mon kit pour l'emploi", la plateforme d'e-learning qui facilite la recherche d'emploi au Maroc

EMPLOI - Et si la recherche d’emploi devenait (littéralement) un jeu d’enfant? C’est en tout cas ce que le programme USAID Career Center espère réaliser au Maroc avec son dernier cours en ligne “Mon kit pour l’emploi” qui a démarré en janvier 2018.

À travers neuf modules d’e-learning de 15 à 20 minutes chacun, l’utilisateur accompagne Fadel, Nadia, ou encore Amal dans leur recherche d’emploi. Ces personnages animés mettent l’utilisateur dans des situations réelles auxquelles il pourrait faire face lors de sa recherche et le préparent aux différentes étapes de ce processus. De l’analyse des offres d’emploi au suivi post-entretien, en passant par la conception du CV et la préparation à l’entretien, le cours anticipe chacun des besoins du demandeur d’emploi.

“Notre objectif est de favoriser la transition des jeunes du monde de l’éducation vers l’emploi et de les préparer à cette transition”, explique au HuffPost Maroc Hind El Azhari, chargée de communication adjointe à USAID Career Center.

usaid career center5

Après s’être inscrit sur le site qui a déjà enregistré plus de 32.000 utilisateurs, le demandeur d’emploi commence par les premiers modules qui lui permettent d’abord de découvrir différents sites pour consulter les offres d’emploi actuelles comme Amaljob, ReKrute, Crit-job, ou encore Bayt.

Le cours lui donne aussi la possibilité d’avoir une idée sur la demande du marché et les secteurs porteurs dans chaque région. Grâce à une carte interactive qui s’appuie sur les chiffres recensés par l’Anapec, l’utilisateur apprendra par exemple que le profil d’opérateur de production est le plus demandé dans la région de Casablanca-Settat, ou qu’un conseiller commercial aura plus de mal à trouver du travail à Marrakech qu’à Meknès.

usaid career center3

La rédaction du CV, étape cruciale dans la recherche d’emploi, est également mise en valeur dans le cours. Avec des modèles téléchargeables et des exercices d’identification de rubriques et qualités nécessaires pour un CV, l’utilisateur pourra élaborer son propre CV professionnel et accrocheur, avant de préparer une tenue vestimentaire adéquate à un entretien d'embauche.

À la fin du cours, l’utilisateur évalue ses compétences acquises pour obtenir un certificat attestant qu’il a bien réussi la formation “Mon kit pour l’emploi”.

usaid career center6

usaid career center2

usaid career center3

“Mon kit pour l’emploi” fait partie des 24 modules proposés par la formation Najahi que le programme USAID Career Center a conçue. Le programme s’est basé sur le constat que les jeunes demandeurs d’emploi au Maroc montraient un manque de soft skills (compétences non techniques) et de techniques de recherche d’emploi. Pour le programme, ce sont ces compétences-là, comme la communication, le travail en équipe ou la gestion du temps, que les employeurs ne retrouvent pas chez les jeunes marocains.

“Les modules ont été conçus pour répondre aux besoins en compétences exprimés par le secteur privé”, explique El Azhari. “Les contenus de ces formations font aussi appel aux meilleures pratiques en matière de formation aux soft skills au Maroc et à l’étranger”, assure-t-elle.

Les Career Centers au Maroc

Si quelques questions sont restées sans réponse lors de la formation en ligne, le demandeur d’emploi peut choisir de s’adresser directement aux formateurs et conseillers dans les Career Centers (centres d'orientation professionnelle) en visitant les différents centres du programme. Au total, six career centers ont déjà été ouverts à l’université Cadi Ayyad, l’université Abdelmalek Essaadiet l’université Hassan II, mais aussi dans trois instituts de formation professionnelle (OFPPT).

Dans ces centres, le demandeur d’emploi pourra bénéficier des six à huit heures d’enseignement de modules avancés axés cette fois-ci “sur la relation client, les techniques de communication, la gestion du stress, ou encore la résolution de problèmes et les techniques de négociation”, précise El Azhari.

À travers la présence physique et virtuelle des Career Centers, le programme espère améliorer l’employabilité des jeunes au Maroc qui constituent “80% des chômeurs du pays”, d’après USAID Career Center. Le programme rappelle sur son site le surprenant taux de chômage qui “croît avec le niveau d'éducation, passant de 1,6% pour les personnes sans aucun diplôme à plus de 22% pour les diplômés de l’université”.

24 millions de dollars

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) a investi 24 millions de dollars dans ce programme conçu en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Mais si le programme a été initié par le gouvernement américain, il reste cependant adapté au marché marocain et cible essentiellement les régions de Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, et Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Plus de 79.000 demandeurs d’emploi ont déjà bénéficié des services des Career Centers depuis le lancement du programme en 2015 et près de 18.300 jeunes ont reçus les formations de préparation à l’emploi.

LIRE AUSSI: