TUNISIE
12/03/2018 14h:19 CET

L'église Notre-Dame-du-Rosaire de Tunis, un monument historique en péril (et il n'est pas le seul)

En sillonnant Tunis, on passe souvent devant des vestiges architecturales attestant d'influences civilisationnelles diverses: italienne, française, ottomane... Certains de ces monuments historiques sont dans un état délabré, comme en témoigne ces photos, captées par Lost in Tunis, de l'église Notre-Dame-du-Rosaire à la rue de l'École, à l'extrémité sud de la médina, près de Bab Jdid. (photos ci-dessous)

lost in tunis

d

d

d

lost in tunis

LIRE AUSSI: Cet appartement colonial en plein centre-ville de Tunis transformé en galerie de street art

Construite en 1895, la bâtisse appartenait à l'origine à un général turc. Elle a été transformée en église pendant la colonisation au 19ème siècle, puis en mosquée lors de l'indépendance de la Tunisie. Bien qu'en mauvais état, elle fait aujourd'hui office de centre culturel au nom de Hassan Zmerli, mais a été fermée après le début de l'effondrement du toit. Le mélange des différentes cultures fait la richesse de ce bâtiment, qui mériterait amplement de faire l'objet d'une restauration.

LIRE AUSSI: 12 endroits méconnus de la Médina de Tunis... qui valent le détour!

Comme l'église Notre-Dame-du-Rosaire, le musée Dar Ben Abdallah, Dar Chérif, Tourbet El Bey et bien d'autres monuments périssent faute de restauration, a indiqué au HuffPost Tunisie, Jamel Saidane, alias "Wild Tunis", de l'association Carthagina, qui oeuvre pour la promotion et la mise en oeuvre du patrimoine matériel tunisien.

Et de poursuivre: "Le danger persiste encore car le rythme des opérations de restauration est très lent. Il y a un grand manque au niveau des moyens nécessaires pour la restauration".

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.