MAROC
12/03/2018 10h:47 CET

Le Maroc est toujours le deuxième importateur d'armes en Afrique

Un F-5 des Forces royales air
Flickr/Creative Commons
Un F-5 des Forces royales air

ARMEMENT - Le Maroc conserve sa deuxième place dans le classement des plus gros pays africains importateurs d'armes pour la période 2013-2017.

Selon le dernier rapport de l'Institut national pour la paix de Stockholm (Sipri), publié ce 12 mars, le royaume s'est accaparé 12% des importations d'armes sur le continent, derrière l'Algérie (48%) et devant le Nigéria (5,1%).

Un taux en légère baisse par rapport à la période précédente (2012-2016), où le Maroc s'était accaparé 15% des importations d'armes en Afrique, contre 46% pour l'Algérie. Les pays africains importent majoritairement des armes russes, chinoises et américaines.

Le Maroc, 30e importateur mondial

Au niveau mondial, le Maroc occupe la 30e place du classement des plus gros pays importateurs d'armes pour la période 2013-2017. Il s'est accaparé 0.9% des importations, contre 2% pour la période 2008-2012, soit une baisse de 52%.

Les principaux pays exportateurs d'armes vers le Maroc sont les États-Unis (54%), la France (44%) et l'Italie (1,4%).

Les États-Unis, la Russie, la France, l'Allemagne et la Chine forment le top 5 des plus gros exportateurs d'armes dans le monde. Les plus grands importateurs sont l'Inde, l'Arabie saoudite, l'Egypte, les Emirats arabes unis et la Chine.

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, premiers fournisseurs au Moyen-Orient

Au niveau du Moyen-Orient, la plupart des pays "ont été directement impliqués dans des conflits violents en 2013-2017, et les importations d'armes par les États de la région ont augmenté de 103% entre 2008-2012 et 2013-2017", souligne le rapport.

"Les importations d'armes par les États du Moyen-Orient ont augmenté de 103% entre 2008-2012 et 2013-2017"

Sur cette dernière période, 31% des transferts d'armes dans la région sont allés en Arabie saoudite, 14% en Égypte et 13% au Émirats arabes unis. L'Iran, deuxième État le plus peuplé du Moyen-Orient, représentait 1% des importations d'armes dans la région.

Les États-Unis ont fourni 52% du total des transferts d'armes vers la région, suivis par le Royaume-Uni (9,4%) et la France (8,6%).

LIRE AUSSI: