ALGÉRIE
12/03/2018 14h:10 CET | Actualisé 12/03/2018 14h:10 CET

Championnat du monde de judo au Maroc: l'Algérienne Amina Belkadi refuse d'affronter une israélienne et se retire

(From L) Azerbaijan's Khanim Huseynova (silver), Turkey's Busra Katipoglu (gold), Algeria's Amina Belkadi (bronze) and Tunisia's Mariem Bjaoui (bronze) attend the Baku 2017 4th Islamic Solidarity Games Women's Judo -63 kilos podium ceremony at the Heydar Aliyev Arena in Baku, on May 13, 2017.AFP PHOTO / GLYN KIRK/Baku 2017/AFP-Services        (Photo credit should read GLYN KIRK/AFP/Getty Images)
GLYN KIRK via Getty Images
(From L) Azerbaijan's Khanim Huseynova (silver), Turkey's Busra Katipoglu (gold), Algeria's Amina Belkadi (bronze) and Tunisia's Mariem Bjaoui (bronze) attend the Baku 2017 4th Islamic Solidarity Games Women's Judo -63 kilos podium ceremony at the Heydar Aliyev Arena in Baku, on May 13, 2017.AFP PHOTO / GLYN KIRK/Baku 2017/AFP-Services (Photo credit should read GLYN KIRK/AFP/Getty Images)

La judokate algérienne a refusé d'affronter une concurrente israélienne au championnat du monde de Judo qui se déroule à Agadir au Maroc.

Évoluant dans la catégorie des moins de 63 kgs, Amina Belkadi a préféré jeter l’éponge dès qu’elle a su que le tirage au sort l’a opposée à une judokate israélienne.

La position de la jeune judokate est celle de l'Etat algérien rejetant toute forme de normalisation avec Israël.

Ce boycott n'est pas une première pour les athlètes algériens. D'autres sportifs algériens ont eu déjà à se retirer de la compétition dès qu'ils ont découvert que leurs adversaires étaient d'Israël. On se souvient ainsi du retrait du Champion d’Afrique de judo, Meziane Dahmani face à un israélien à Barcelone. Même réaction de la lutteuse algérienne Meryem Ben Moussa au championnat du monde de Rome.

A noter que Amina Belkadi, issue du club de Remchi, dans la wilaya de Tlemcen, est championne d’Afrique de la catégorie.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.